Femmes d'aujourd'hui

5 habitudes alimentaires pour rester zen

Les horaires chargés, la conciliation travail-famille… Les sources de stress fusent de partout. Et si votre alimentation pouvait vous aider à remettre un certain équilibre dans votre vie…

 

Face au stress, chacun réagit différemment : certains se lancent dans les sucreries, alors que d’autres ne peuvent plus rien avaler. Mais dans un cas comme dans l’autre, ces réactions ne constituent pas la solution à vos angoisses et peuvent même aggraver la situation!

Quand vous êtes stressée, votre organisme réagit comme s’il faisait face à un danger physique. Il met alors en branle une chaîne de réactions hormonales et nerveuses qui vous préparent à fuir ou à combattre.

 

Rapidement, votre rythme cardiaque et votre métabolisme s’accélèrent, votre pression artérielle et votre volume sanguin augmentent et vos cellules libèrent davantage de glucose dans le sang pour fournir de l’énergie à vos muscles. Résultat: le stress draine votre énergie et vos réserves en éléments nutritifs.

À long terme, le stress peut également causer de l’hypertension et des ulcères d'estomac, et affaiblir vos défenses immunitaires.

Bien manger est donc important pour vous aider à répondre efficacement aux périodes de stress. Il faut éviter les aliments qui accentuent les symptômes du stress et augmenter vos réserves en éléments nutritifs pour mieux réagir le moment venu.

5 habitudes alimentaires anti-stress

1. Prenez le temps de vous asseoir autour d’une table, avec des personnes agréables, et de manger un vrai repas constitué d’aliments que vous aimez

Les activités quotidiennes sont souvent source de tension, c'est pourquoi il est important d'apprendre à relaxer. Le repas est un moment idéal pour vous détendre. Prenez le temps de vous changer les idées en vous accordant une pause aux repas.

Si vous avez l’estomac noué par le stress, prenez tout de même le temps de vous arrêter pour manger. Préparez-vous de plus petits repas et de plus grosses collations. Si vous ne faites pas le plein de suffisamment d’énergie, vous risquez d’être davantage fatiguée et d’humeur changeante, ce qui ne vous aidera pas à réduire votre stress…

2. Mangez équilibré pour assurer à votre corps tous les éléments nutritifs dont il a besoin pour réagir efficacement

En période de stress, votre organisme mobilise ses réserves et demande à ses cellules de faire des heures supplémentaires dans l’attente d’un agresseur éventuel. Tout cela exige de l’énergie, des soldats prêts à l’attaque et des armes de défense. Dans votre corps, cette mise en scène se traduit par du glucose (sucre), des protéines, des antioxydants, des vitamines et des minéraux spécifiques.

Pour s’assurer que votre organisme dispose de tout ce dont il a besoin, il est essentiel d’avoir une alimentation variée contenant des produits céréaliers de grains entiers, des légumes, des fruits, du lait et substituts faibles en gras et des sources de protéines maigres (viandes et volailles maigres, poissons, légumineuses, tofu, noix et graines).

 

Truc: Afin  d’éviter le « mode dépannage culinaire » continuellement, planifiez un menu simple que vous aimez. Vous pouvez même prévoir certaines recettes en double et les congeler! La clé pour éviter les embûches est de réserver, à travers votre horaire chargé, un minimum de temps pour la planification, les commissions et la préparation des repas et collation. Vous verrez, vous en sortirez gagnante!

3. Ne misez pas sur le sucré pour vous remonter le moral

Le chocolat, les biscuits, les friandises… Tous ces aliments sucrés donnent parfois l’impression d’un surplus d’énergie et d’un baume au moral.

Mais leur effet est temporaire et fait souvent place à une baisse soudaine d’énergie. Et le facteur de stress est toujours là!


Truc : Gardez sous la main une variété de collations nutritives que vous appréciez. De cette façon, il vous sera plus facile d’éviter de vous retourner vers des aliments sucrés!

4. Méfiez-vous de la caféine

La caféine est un stimulant qui, consommé en trop grande quantité, peut accentuer votre anxiété, provoquer de l’insomnie et de l’agitation. Rien qui peut vous aider en période de stress.

Pour de l’information sur la caféine et ses sources, consultez la fiche encyclopédique sur la caféine.

5. Évitez que l’alcool ne devienne une béquille

En petite quantité, l’alcool peut certes vous aider à relaxer. Mais pris en trop grande quantité, non seulement l’alcool peut-il avoir des effets néfastes sur votre santé, mais il peut aussi modifier votre comportement, vous rendre plus agressive ou plus dépressive... Ce qui ne vous aidera pas à mieux gérer votre stress.


Bref, la modération à bien meilleur goût!

Dernière modification :