Adolescents

Boisson énergisante et alcool : ne pas mélanger!

Dans les fêtes et les clubs, les mélanges de boissons énergisantes et d’alcool ont la cote. Mais attention : les boissons énergisantes masquent les effets de l’alcool et peuvent entraîner des comportements risqués…

Les jeunes recherchent l’effet stimulant et énergisant de ces boissons pour prolonger, jusqu’aux petites heures du matin, les fêtes bien arrosées par l’alcool. La caféine et la taurine contenues dans les boissons énergisantes pourraient réduire l’effet dépressif de l’alcool tout en prolongeant et en intensifiant son effet excitant.

Et c’est justement l’effet recherché par les jeunes qui rend ces boissons si perverses : elles masquent les signes d’ébriété!

Selon une récente étude menée en 2006 auprès de 4200 étudiants universitaires américains, les jeunes qui consomment des mélanges d’alcool et de boissons énergisantes seraient plus à risque de se blesser, de conduire en état d’ébriété et de se retrouver dans une situation sexuelle non souhaitée.

Une étude brésilienne a également montré que des étudiants ne ressentaient pas aussi fortement l’effet de l’alcool qu'ils auraient dû après avoir bu un mélange de boisson énergisante et d’alcool. Les étudiants rapportaient moins de maux de tête, moins de faiblesses et moins de pertes de coordination motrice que ceux n’ayant bu que de l’alcool. Toutefois, leur performance à des tests objectifs de motricité et de perception visuelle était la même! Les étudiants ne réalisaient donc pas qu’ils étaient très affectés par l’alcool.

Un jeune ayant bu trop d’alcool et ayant consommé des boissons énergisantes pourrait donc

 

  • se sentir capable de conduire sa voiture malgré un taux d’alcoolémie trop élevé ;
  • se blesser sans être en mesure de juger de la gravité de la blessure ;
  • se sentir plus ouvert à des pratiques sexuelles qui ne seraient pas acceptées dans un autre contexte.
     


Un cocktail très populaire chez les jeunes

Une équipe de chercheurs américains a sondé la consommation des collégiens en matière de boissons énergisantes :

  • 51 % des étudiants ont rapporté consommer régulièrement des boissons énergisantes ;
  • de ces jeunes, la moitié (54 %) en boit avec de l’alcool au cours de fêtes entre amis ;

  • dans les fêtes, les jeunes consomment 3 mélanges et plus de boissons énergisantes et d'alcool.

 

 

 

 

Dernière modification :