Diabète

Connaissez-vous les sources de glucides provenant de votre alimentation?

Les personnes qui sont atteintes de diabète ont des taux élevés de glucose dans le sang (glycémie). L’objectif poursuivi en adoptant une alimentation équilibrée et de saines habitudes de vie est donc de maintenir la glycémie dans des valeurs normales pour assurer un état de santé optimal.

 

Pour y arriver, la reconnaissance des sources de glucides dans l’alimentation est une habileté cruciale à développer. Ceci s’explique par le fait que lorsque vous mangez des aliments glucidiques, votre corps transforme les glucides contenus dans ces aliments en glucose circulant dans vos vaisseaux sanguins (glycémie). Et comme la quantité d’insuline dans le sang des personnes diabétiques est insuffisante ou inefficace afin de faire entrer le glucose circulant dans les cellules du corps, il risque de s’accumuler et d’entrainer certains risques pour la santé.

 

Les sources alimentaires de glucides

 

Que ce soit des glucides simples, tels le fructose ou le sucre de table, ou des glucides complexes comme l'amidon (à l’exception des fibres alimentaires), toutes ces formes de glucides contribuent à augmenter votre taux de sucre dans le sang. Renfermant environ 15 grammes de glucides par portion, les fruits variés ainsi que certains légumes considérés comme étant des féculents, les produits laitiers et substituts, les produits céréaliers, les légumineuses, les sucres et les sirops de toutes sortes constituent donc les principales sources alimentaires de glucides.

 

Pour leur part, les fibres alimentaires ne font pas augmenter votre glycémie et facilitent même le contrôle de la glycémie. Ceci s’explique par le fait que les fibres solubles contribuent à ralentir la digestion des glucides ainsi que l’absorption intestinale du glucose.

 

Afin de maintenir sa glycémie dans les valeurs cibles, il est important de surveiller la quantité totale de glucides consommés quotidiennement et de bien répartir ces sources au cours de la journée.

 

Il est généralement recommandé aux adultes diabétiques de consommer : 

  • 45 à 75 g de glucides par repas
  • 15 à 30 g de glucides aux collations, si nécessaire

 

Selon votre condition, votre nutritionniste pourra définir plus précisément la quantité de glucides dont vous avez besoin.

 

En observant le tableau ci-dessous présentant les principales sources alimentaires de glucides, il est possible de constater qu’il est nettement plus facile d’évaluer sa consommation de glucides en consommant des aliments frais et des produits peu transformés.

 

Or, en ce qui concerne les produits transformés, qui renferment souvent des quantités importantes de sucre ajouté, il est primordial de lire l’information indiquée sur le tableau de valeur nutritive afin de connaître la quantité de glucides que renferme ce type de produit. Pour apprendre à déchiffrer ce tableau, lisez notre article « Comprendre l’étiquetage nutritionnel pour mieux gérer son diabète ».

 

Aliments et produits contenant des glucides

Quantité de glucides (g)

Produits céréaliers

(1 tranche de pain; ½ pita; 75 ml de pâtes, de riz, de couscous ou d’orge cuit; 125 ml de quinoa cuit ou de céréales à déjeuner peu sucrées.

 

 

 

 

 

 

15

 

 

Légumineuses

(125 ml d’haricots ou de lentilles; 75 ml de pois chiches)

Fruits variés

(fruits variés de grosseur moyenne; 15 gros raisins, 2 c. à table de raisins secs, 125 ml de fruits en morceaux  ou en compotes sans sucre ajouté; 250 ml de melon; 500 ml de fraises).

Légumes considérés comme des féculents

(1 petite pomme de terre; 125 ml de maïs en grains ou d’Igname; 175 ml de panais; 250 ml de courges cuites ou de pois verts, etc.)

Sirops, confitures et sucres

(15 ml de sucre blanc, de miel, de cassonade, de mélasse, de sirop d’érable, de sirop de maïs, etc.)

Lait et substituts

(250 ml de lait ou de boisson de soya enrichie et aromatisée à la vanille; 175 ml de yogourt nature, 100 ml de yogourt aux fruits ou aromatisé)

 

12 à 15

Légumes variés

(125 ml cuits ou 250 ml crus; à l’exception de ceux qui sont considérés comme étant des féculents)

5

Boissons végétales enrichies

(teneur moins élevée en glucides que celles des boissons aromatisées)

 

Valider sur le tableau de valeur nutritive

 

Confiseries et pâtisseries

(Biscuits, gâteaux, bonbons, barres tendres, céréales à déjeuners sucrées, etc.)

Boissons sucrées

(jus et cocktails de fruits, boissons gazeuses, thé glacé, cafés aromatisés, etc.)

Sauces BBQ ou sucrées (aigre-douce, cerise, etc.)

 

Aliments et produits ne contenant pas de glucides

Quantité de glucides (g)

Viandes et substituts

0

Matières grasses

0

Assaisonnements : épices, essences, condiments (sauf ceux sucrés), etc.

0

 

Pour de plus amples informations concernant la teneur en glucides des aliments, consultez le « Guide d’alimentation pour la personne diabétique ».

 

Une alimentation équilibrée en un coup d’œil

 

Pour éviter les pannes d’énergie et les variations trop marquées du taux de sucre dans le sang, équilibrez vos repas en intégrant tous les groupes alimentaires dans votre assiette. Adoptez également un horaire de repas régulier vous permettant de consommer des quantités raisonnables de glucides à divers moments au cours de la journée.

 

Crédit image : Coup d'oeil sur l'alimentation de la personne diabétique.© Gouvernement du Québec, 2014.

 

Les risques associés à une alimentation déséquilibrée en glucides

 
Une alimentation déséquilibrée en glucides peut poser des risques bien réels pour la santé. En effet, l’ingestion d’une trop grande quantité de glucides peut causer une hausse du taux de sucre dans le sang (hyperglycémie), accompagnée de fatigue, d’urines abondantes, de soif intense, d’irritabilité, d’étourdissements ou de coma (dans les cas les plus graves).
 
À l’inverse, si vous ne consommez pas assez de glucides dans une journée, une baisse du taux de sucre dans le sang (hypoglycémie), accompagnée de maux de tête, de trouble de la concentration, de somnolence ou de perte de conscience (dans les cas les plus graves) peut survenir. 
 

Pour savoir comment vous traitez en cas d’hypoglycémie, lisez notre article : « Que faire en cas d’hypoglycémie ».

 

Finalement, rappelons que la consommation adéquate de glucides n’est qu’une composante liée à la saine gestion du diabète. Pour connaître toutes les clés afin de bien contrôler cette maladie, lisez notre article « Prenez le contrôle de votre diabète ».

Dernière modification :