Achats/étiquettes nutritionnelles

Épicerie nutritive en moins de 25 minutes

Un garde-manger bien rempli facilite grandement l’adoption de saines habitudes alimentaires. Et comme personne ne désire sacrifier 2 heures de son week-end à faire l’épicerie, Extenso vous révèle ses trucs pour sauver du temps.

 

 

AVANT d’aller à l’épicerie : planifier ses repas et ses achats 

 

Trois conseils de base vous permettront d’éviter bien des casse-têtes une fois rendus à l’épicerie, tout en réduisant le gaspillage alimentaire.

 

1. Je planifie mes repas :

Vérifiez ce que contient votre garde-manger et votre réfrigérateur. Planifiez ensuite ce que vous aimeriez cuisiner dans les jours à venir en tenant compte des aliments restants dans le frigo. Planifiez tout d’abord les soupers, pour ensuite réinventer les restants de la veille en guise de dîners. En panne d’idées ? Lisez notre article : « En panne d’inspiration pour les lunchs? Voici quelques idées! ».

 

Pour faciliter cette étape, pourquoi ne pas afficher un grand tableau dans la cuisine afin d’y inscrire au fur et à mesure les produits manquants et les idées de recettes ? Dans la liste des aliments manquants, regroupez les aliments de même groupe et votre liste d’épicerie sera prête en un tour de main.

 

 

Exemple de tableau futé :

Aliments manquants

 

Poitrine de poulet, tofu, filets de truite, fèves noires

Concombres, avocats, tomates, courgettes, canneberges

Fromage cheddar, yogourt

Feuilles de riz, pains paninis

Bouillon de poulet

Menu de la semaine

 

Jour 1

Jour 2

Jour 3

Jour 4

Jour 5

Dîner

Salade repas au poulet ou au thon

Wrap de la mer

Rouleaux de printemps

Panini au poulet, canneberges et fromage

Sandwich au bœuf et au fromage ou soupe repas

Souper

Papillote de poisson

Pad thai au tofu

Poulet rôti

Fondue chinoise

Quesadillas aux fèves noires

* Astuce nutritive : Assurez-vous que chaque repas soit équilibré et qu’il contienne tous les groupes alimentaires.

 

2. Je regroupe les aliments d’un même groupe sur ma liste d’épicerie :

Comme vous l’avez fait sur votre tableau, divisez votre liste d’épicerie en 5 sections : les fruits et légumes ; les viandes et substituts et les poissons ; les produits laitiers ; les produits céréaliers ; les conserves et condiments. Comme les aliments sont habituellement placés par groupe alimentaire à l’épicerie, vous éviterez les oublis et les allers-retours inutiles.

 

3. Je n’ai pas faim avant d’aller à l’épicerie :

Ceci vous évitera de vous laisser tenter par des grignotines riches en sucre, en gras et en sel.   

 

 

À L’ÉPICERIE : 5 trucs

 

1. Choisissez votre moment

À l’épicerie, personne n’échappe aux embouteillages : cohue à la caisse et valse des paniers tamponneurs.

Pour garder sa bonne humeur et faire l’épicerie de façon efficace, il vaut mieux, dans la mesure du possible, fuir l’heure précédant les repas ainsi que les après-midi de fin de semaine. Il est donc préférable, si votre horaire vous le permet, d’y aller tôt le matin la fin de semaine ou encore un jour de semaine avant 17h.

2. Allez-y en solo

De façon générale, n’amenez ni conjoint ni enfant pour éviter d’étirer inutilement la sauce. En économisant sur le temps passé à l’épicerie, il vous en restera plus pour les activités familiales. Si vous prévoyez amener votre enfant avec vous, voici quelques trucs :

  • Apportez un jouet à votre enfant afin qu’il puisse se divertir ;
  • Munissez-vous de collations afin d’éviter les crises s’il a faim ou encore, optez pour des fruits et légumes frais ou pour un fromage individuel que vous paierez à la caisse ;
  • Impliquez-le. Demandez-lui de dénicher certains aliments qui se retrouvent sur votre liste d’épicerie, ou demandez-lui quels fruits il aimerait en collation.
  • Optez, dans la mesure du possible, pour un moment de la journée où votre enfant est en forme et n’a pas faim.


3. Augmentez la cadence dans les allées du centre

 

À l’épicerie, avez-vous déjà remarqué que les fruits et légumes; les produits de boulangerie; les viandes, les poissons et les substituts végétaux; et les produits laitiers se retrouvent habituellement en périphérie des allées?

 

Pour miser sur la consommation d’aliments de base, frais et nutritifs tout en sauvant du temps précieux, augmenter la cadence dans les allées du centre, qui regorgent de produits transformés, souvent riches en sucre, en gras et en sel. La règle d’or dans ces rangées : tenez-vous-en le plus possible aux aliments de base inscrits sur votre liste d’épicerie, tels les légumineuses, les grains entiers, les conserves de légumes, les sauces tomates, etc.

 

Astuce nutritive : Des indices simples et rapides pour démasquer les produits alimentaires peu nutritifs :

  • La liste des ingrédients est longue.
  • On ne reconnaît pas plusieurs noms dans la liste des ingrédients.
  • Le sucre ou les matières grasses figurent parmi les premiers ingrédients de la liste, ce qui signifie qu’ils sont présents en grande quantité dans ce produit.

 

4. Repérez les spéciaux rapidement

Pour économiser, composez le menu de la semaine en fonction des aubaines de votre épicerie. Prenez également soin de noter les marques en promotion sur votre liste pour éviter les recherches inutiles une fois rendues sur place.  

 

Repérez également le prix unitaire (pour un même poids ou volume) affiché sur les tablettes afin d’identifier rapidement les produits les moins dispendieux.

 

5. Faites des réserves d’aliments nutritifs faciles à apprêter

 

Pour éviter de se retrouver devant un frigo vide et d’avoir à retourner à l’épicerie plusieurs fois dans une même semaine, ayez sous la main des aliments savoureux et faciles à apprêter.

 

Pour connaître le top 5 des aliments à avoir dans son frigo et dans son garde-manger, lisez nos articles : « Manger en solo : l’art d’organiser son frigo » et « Manger en solo : l’art d’organiser son garde-manger ».
 

Dernière modification :