Consommation responsable

Fruits et légumes bio: lesquels choisir?

Les fruits et légumes biologiques, en raison de leur mode de production, présentent un avantage indiscutable sur le plan environnemental. De plus, opter pour des fruits et légumes biologiques permet de réduire votre exposition aux diverses substances qui peuvent être utilisées dans l’agriculture conventionnelle telles que les pesticides et les engrains de synthèse.

 

Vous pensez vous tourner vers le biologique, mais vous hésitez en raison du coût? Sachez qu’il est possible de faire des choix judicieux sans y laisser sa chemise. En effet, parmi les fruits et légumes issus de l’agriculture traditionnelle, certains sont plus susceptibles d’être contaminés par des résidus de pesticides, alors que d’autres le sont moins. Opter pour les versions biologiques dans les cas plus « à risque » est donc un excellent compromis!

 

Des fruits et légumes plus contaminés que les autres

 

Entre 2007 et 2011, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) a analysé près de 3500 échantillons de fruits et légumes frais (pommes, fraises, framboises, laitues romaines, poivrons verts, tomates rouges et pommes de terre) vendus au Québec.  Les analyses révélaient que 43 % des échantillons contenaient des résidus de pesticides. Cependant, seulement 4 % de ces échantillons affichaient des concentrations au-delà de la norme légale. La très grande majorité de ces échantillons fautifs étaient importés.

 

Afin d’aider les consommateurs à faire des choix judicieux, le groupe américain Environmental Working Group a classé 48 fruits et légumes couramment consommés selon leur teneur en pesticides. Le travail de ce groupe a été fait à partir de l’analyse de près 34 000 tests de pesticides effectués par le U.S. Department of Agriculture et la Food and Drug Administration entre les années 2007 et 2013.

 

Bien que le groupe environnemental américain Environmental Working Group encourage la consommation de produits locaux et biologiques, il estime qu’en évitant les 12 fruits et légumes les plus contaminés et en les remplaçant par leur version biologique ou par ceux qui contiennent moins de résidus de pesticides, il est possible de diminuer de beaucoup notre exposition aux pesticides.

 

 

Les 12 fruits et légumes ayant le plus de résidus de pesticides, selon le Environmental Working Group, 2015

 

Pommes

Pêches

Nectarines
Fraises

Raisins

Céleri

Épinards

Poivrons

Concombres

Tomates cerise

Pois mange-tout

Pommes de terre

 

Du côté des fruits et légumes les plus « propres », on trouve les avocats, les ananas, la mangue, la papaye, le kiwi, le pamplemousse, le cantaloup, les oignons, le maïs sucré, les asperges, les pois verts, le chou, le brocoli et les aubergines.

 

D’abord et avant tout : faites le plein de fruits et de légumes!

Pour des raisons environnementales et afin de réduire son ingestion de pesticides, il est certes souhaitable de se tourner vers des fruits et légumes biologiques produits localement. Toutefois, si pour des raisons financières ou pour d’autres raisons vous optez pour un virage biologique partiel, la liste présentée par l’Environmental Working Group s’avère fort pertinente.

Cela dit, le plus judicieux des conseils santé demeure : biologiques ou pas, faites aux fruits et aux légumes une grande place dans votre alimentation. Ils sont votre meilleur gage de santé.

Dernière modification :