Suppléments

Grâce au ginkgo biloba, les pertes de mémoire sont choses du passé

Faux. Les suppléments de ginkgo biloba vendus en magasin ne semblent pas améliorer la mémoire des personnes en santé. 


Encore aujourd’hui, les chercheurs ne s’entendent pas sur les effets du ginkgo biloba sur la mémoire. Certaines études observent une amélioration de cette faculté alors que d’autres ne rapportent aucune différence entre les personnes prenant des suppléments de ginkgo biloba et ceux n’en prenant pas.

En attendant des réponses claires de la part des scientifiques, nul ne peut se prononcer sur ce supplément. Mais, rassurez-vous, les chercheurs s’y intéressent beaucoup!

Si les personnes en santé ne peuvent compter sur le ginkgo biloba pour réveiller leur mémoire, les personnes atteintes de certains types de démence ou souffrant de la maladie d’Alzheimer pourraient l’utiliser pour ralentir modérément la perte de leurs fonctions cognitives. C’est ce que tente de déterminer, aux États-Unis, le National Institute of Health (NIH) avec la plus grosse étude jamais entreprise sur le sujet auprès de 3000 personnes de plus 75 ans. Une histoire à suivre…

Le ginkgo biloba pourrait également interférer avec les médicaments anticoagulants comme le Coumadin et les anti-inflammatoires telle l’aspirine. Si ces suppléments sont dits « naturels », ils ne sont pas nécessairement inoffensifs… Consultez toujours votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre quelque produit naturel que ce soit.


 

Recherchez le DIN, le NPN ou le DIN-HM

Lorsque vous achetez un produit de santé naturel, assurez-vous que le produit porte un numéro d'identification (DIN), un numéro de produit naturel (NPN) ou un DIN-HM. Ces numéros vous indiquent que Santé Canada a évalué la qualité du produit, son innocuité et son efficacité en éprouvette ou sur des animaux (mais pas nécessairement sur des humains).

En vertu du Règlement sur les produits de santé naturels (PSN), tous les fabricants de PSN doivent depuis 2010, afficher un numéro de produit naturel (NPN ou DIN-HM) sur les emballages. C’est au consommateur qu’il incombe de vérifier la présence d’un tel numéro. Sans quoi Santé Canada ne peut garantir la qualité du produit.

 

 

Dernière modification :