Femmes d'aujourd'hui

L'alimentation au secours du SPM ?


Dépression, irritabilité, sautes d'humeur, inconforts… 8 femmes sur 10 éprouvent des changements émotionnels et physiques à l'arrivée de leurs menstruations. Saviez-vous que l’alimentation peut vous aider à contrôler ce fameux syndrome prémenstruel? Voici comment…

 

 

1. Le calcium : un essentiel

Une alimentation riche en calcium réduirait l'apparition de symptômes prémenstruels.
Lors d'une étude américaine, des chercheurs ont demandé à 500 femmes de prendre des suppléments de 1200 mg de calcium ou des placebos, tous les jours pendant 3 cycles menstruels. Au 3e cycle, les symptômes physiques et psychologiques avaient diminué de moitié chez les femmes ayant reçu le supplément de calcium!


Consommez au moins 3 portions d’aliments riches en calcium chaque jour, comme le lait, le yogourt et les fromages à pâte ferme.

 


2. Des glucides complexes dans l'assiette

Les rages de sucre, vous connaissez? Selon certains scientifiques, la consommation de glucides provoquerait des modifications chimiques au niveau du cerveau et agirait de façon positive sur l'humeur des femmes souffrant de SPM.


De fréquents petits repas riches en glucides complexes (grains entiers, légumes et fruits) peuvent aider à atténuer les sautes d’humeur causées par le SPM.

 

Et évitez les sucreries et les pâtisseries qui ne font qu’apporter plus de calories!


3. Sel : attention aux gonflements!

La rétention d'eau et les gonflements abdominaux figurent parmi les nombreux symptômes liés au SPM. Limitez votre consommation de sel et vous vous sentirez plus légère !


Limitez votre consommation de sel de table, d'aliments salés (croustilles, charcuteries, etc.) et d'aliments transformés (biscuits commerciaux, mets préparés et congelés, etc.).

 


4. Des suppléments superflus

Bien que la prise quotidienne d’un supplément de 200 à 400 mg de magnésium aiderait également à soulager les symptômes reliés au SPM, ses effets seraient moins efficaces qu’un supplément de calcium.
En ce qui concerne les suppléments de vitamine B6, ils ne contribueraient pas à réduire les désagréments associés au SPM. De plus, à fortes doses (plus de 100 mg par jour), la vitamine B6 peut avoir des effets indésirables sur le système nerveux.


De saines habitudes alimentaires peuvent vous aider à réduire les symptômes reliés au SPM : une diète faible en gras et en sel, et riche en fruits, en légumes et en produits céréaliers à grains entiers. Agrémentez le tout de techniques de contrôle du stress, de bonnes nuits de sommeil et de la pratique régulière d’activités physiques, et vous retrouverez vos journées ensoleillées!

 

Dernière modification :