Salubrité alimentaire

La contamination croisée, vous connaissez?


Saviez-vous que la majorité des cas de toxi-infections alimentaires surviennent à la maison? Parmi les causes de ces « empoisonnements » alimentaires, on retrouve la contamination croisée.


La contamination croisée se produit lorsque les micro-organismes d’un aliment ou d’un objet contaminé sont transférés à un aliment sain. Les aliments, les mains, les ustensiles, les équipements, les surfaces de travail, les torchons et les planches à découper sont souvent à l’origine de la propagation des micro-organismes.
 

 

 

Certaines habitudes pouvant sembler fort banales peuvent être la cause de contamination croisée :
 

 

  • Une planche à découper qui a servi à couper des viandes crues et qu’on utilise pour couper des aliments qui ne subiront pas de cuisson. Il en est de même pour toutes les surfaces de travail ou les objets (pinceaux pour marinade, couteaux, fourchettes pour piquer la viande et même les mains…) entrant en contact avec les viandes, les poissons ou les fruits de mer crus.
  • Certains micro-organismes se trouvent à la surface des fruits et des légumes. C’est notamment le cas des cantaloups, qui peuvent être porteurs de salmonelle. Lorsqu’on coupe un fruit contaminé, les micro-organismes peuvent être transférés de la pelure à la chair.
  • Les torchons et les éponges sont de véritables incubateurs de bactéries. Il est facile d’imaginer à quel point les micro-organismes peuvent se propager rapidement si on utilise une éponge contaminée pour nettoyer le comptoir et les surfaces de travail.
     

 


Éviter la contamination croisée? Oui, mais comment?
 

  • Lavez-vous les mains au savon et à l’eau chaude avant, pendant et après la préparation d’aliments.
  • Lavez fréquemment et soigneusement les ustensiles que vous utilisez (couteaux, ciseaux, spatules, bols…).
  • Gardez deux planches à découper dans la cuisine. La première servira exclusivement pour les aliments crus d’origine animale et la seconde sera utilisée pour les aliments prêts à manger (les aliments cuits et les fruits et légumes lavés).
  • Nettoyez et désinfectez soigneusement les surfaces de travail avant et après leur utilisation. Pour ce faire, lavez-les avec de l’eau et du savon en frottant pour déloger toutes les particules de nourriture. Ensuite, désinfectez-les à l’aide d’une solution maison (1 c. à thé de javellisant dans 3 tasses d’eau). Lorsque cela est possible, vous pouvez aussi laver les divers articles et ustensiles au lave-vaisselle (cycle complet).
  • Lavez bien à l’eau courante tous les fruits et les légumes avant de les consommer. Utilisez une brosse à légumes pour optimiser votre nettoyage.
  • Lavez régulièrement les éponges, les serviettes et les linges à vaisselle. Assurez-vous de bien les faire sécher après chaque utilisation.
  • Dans le réfrigérateur, le jus des viandes, des volailles et des poissons crus peut s’écouler et contaminer des aliments prêts à manger. Pour éviter cela, mettez les viandes crues dans une assiette ou dans un contenant hermétique sur l’étagère du bas.
  • Utilisez des plats et des ustensiles différents pour les viandes crues et pour les aliments cuits. Cette recommandation s’avère particulièrement importante pendant la saison des barbecues, puisque nombreux sont ceux qui réutilisent l’assiette ayant servi aux aliments crus pour ramener les aliments cuits à la table.
  • Si vous désirez servir une marinade ayant été utilisée pour de la viande crue, faites-la bouillir quelques minutes avant de la servir. Sinon, doublez votre recette de base et gardez une portion que vous n’utiliserez qu’avec les aliments cuits.

     

Afin d’éviter les intoxications alimentaires causées par la contamination croisée, gardez en tête ces deux principes importants : séparer et laver. Séparez toujours les aliments crus d’origine animale et les fruits et les légumes non lavés des aliments prêts à manger.

La propreté étant un élément essentiel à la prévention de la contamination croisée, assurez-vous de laver fréquemment toutes les surfaces de travail et les outils utilisés au moment de la préparation d’aliments.

 

Dernière modification :