Bébés

Le botulisme infantile

Le botulisme infantile est une maladie rare qui se manifeste chez des enfants bien portants de moins d’un an. Seul responsable au Canada : le miel. Tout sur la prévention de cette maladie touchant particulièrement les enfants.

 

Une bactérie en cause

Le botulisme infantile est causé par la Clostridium botulinum, une bactérie qui produit un poison dans l’intestin.

Ce poison bloque les messages transmis par le cerveau aux membres de notre corps qui nous permettent de faire des mouvements. Et il est particulièrement dangereux chez les enfants de moins d’un an, puisque leur flore intestinale est encore immature et leur intestin ne fournit pas un milieu suffisamment acide pour contrer la multiplication de la bactérie dans l’intestin. Les enfants plus âgés, eux, sont rarement affectés par cette maladie, car leur intestin, plus mature, est en mesure de se défendre contre les envahisseurs.

Les enfants infectés présentent les symptômes suivants de 6 à 36 heures après l’ingestion de miel contaminé :

 

  • Constipation (absence de selles durant 3 jours ou plus) : c’est habituellement l’un des premiers signes observés ;
  • Faiblesse générale : les muscles du cou sont trop faibles pour soutenir la tête, les bras et les jambes sont faibles ;
  • Vision double et troublée ;
  • Faible appétit ;
  • Difficulté à avaler ;
  •  Sécheresse de la bouche ;
  • Irritabilité ;
  • Aucune expression du visage ;
  • Difficulté à respirer.

 

Si vous détectez l’un ou l’autre de ces symptômes chez votre enfant, communiquez rapidement avec un médecin ou rendez-vous à l’urgence.


Quand le miel devient venin…

Moins de 5 % du miel produit au Canada contient la bactérie responsable du botulisme infantile. Et dans ces cas, la quantité retrouvée est trop petite pour avoir un impact sur la santé des adultes. Toutefois, les enfants de moins d’un an sont beaucoup plus vulnérables devant une petite quantité de bactéries.

Et bien qu’au Canada, le seul aliment lié au botulisme infantile soit le miel, d’autres aliments tels que le sirop de maïs, les fruits et les légumes frais peuvent aussi être contaminés par la bactérie.

Que le miel soit pasteurisé ou non, le risque est le même étant donné que celui-ci n’atteint pas des températures assez hautes lors de sa fabrication pour détruire les spores occasionnant le botulisme infantile.

 

Pour prévenir le botulisme infantile
 
  • Ne donnez pas de miel et de sirop de maïs à votre enfant avant l’âge de 1 an (n’oubliez pas que le miel peut se retrouver dans certaines vinaigrettes ou mets cuisinés) ;
  • Lavez et pelez les fruits et légumes avant de les offrir à votre bébé ;
  • Jetez les conserves bombées. Ceci peut être un signe de contamination bactérienne.

 

Dernière modification :