Suppléments

Le millepertuis peut soigner la dépression

Vrai et faux. Dans les cas de dépression légère à modérée, le millepertuis pourrait être, à court terme, le remède à vos bleus. Mais dans le cas de dépression sévère, le recours à un traitement médical s’impose.

Pour atténuer les moments de déprime, le millepertuis semble être efficace. L’effet antidépresseur pourrait être dû à deux molécules actives du millepertuis, l’hypéricine et l’hyperforine. Ces molécules agissent sur les messagers du système nerveux régulant l’humeur.

Toutefois, avant de prendre du millepertuis, consultez votre médecin ou votre pharmacien afin de vous assurer que ce supplément ne causera pas plus de dommages que de bienfaits.

Le millepertuis peut entraîner des effets indésirables comme de l’insomnie, des rêves agités, de l’agitation, de l’anxiété, des maux d’estomac, de la fatigue, un assèchement de la bouche, des étourdissements, des maux de tête, des éruptions cutanées et de la diarrhée.

À forte dose, le millepertuis peut aussi provoquer de sévères réactions cutanées après une exposition au soleil. Pour plus de sécurité, protégez-vous adéquatement du soleil pendant toute la période où vous prenez du millepertuis.

Ne prenez pas de millepertuis :

  • si vous êtes enceinte, si vous souhaitez le devenir ou si vous allaitez ;
  • si vous êtes atteint d’un trouble de déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH), d’un trouble bipolaire, de schizophrénie ou de la maladie d’Alzheimer ;
  • si vous souffrez d’une dépression majeure.


 

 

Recherchez le DIN, le NPN ou le DIN-HM

Lorsque vous achetez un produit de santé naturel, assurez-vous que le produit porte un numéro d'identification (DIN), un numéro de produit naturel (NPN) ou un DIN-HM. Ces numéros vous indiquent que Santé Canada a évalué la qualité du produit, son innocuité et son efficacité en éprouvette ou sur des animaux (mais pas nécessairement sur des humains).

En vertu du Règlement sur les produits de santé naturels (PSN), tous les fabricants de PSN doivent depuis 2010, afficher un numéro de produit naturel (NPN ou DIN-HM) sur les emballages. C’est au consommateur qu’il incombe de vérifier la présence d’un tel numéro. Sans quoi Santé Canada ne peut garantir la qualité du produit.

 

Dernière modification :