Poids

Le piment favorise la perte de poids

Valeur de l'affirmation : 1
0 : Non fondée
1 : Peu probable
2 : Probable
3 : Fondée

On croque à belles dents dans un piment et voilà qu’une série de phénomènes s’enclenchent : la bouche s’enflamme et une sensation de chaleur intense envahit tout le corps. Le corps, en alerte, semble accroître sa dépense énergétique afin de lutter contre l’« agresseur ». Mais qu’en est-il vraiment? Brûle-t-on effectivement plus de calories en mangeant du piment? Et si oui, cette dépense énergétique est-elle assez marquée pour favoriser la perte de poids? Quelques équipes de recherche ont tenté de répondre à ces questions.

 

À l’instar des autres végétaux, le piment renferme différents antioxydants, dont la lutéoline, la quercitine et la capsaïcine. Les deux premiers auraient, selon quelques études, des effets protecteurs contre certaines maladies chroniques. Pour sa part, la capsaïcine et ses dérivés seraient non seulement à l’origine de la sensation de piquant caractéristique du piment, mais aussi possiblement d’un effet stimulant sur la dépense énergétique.

Pour éteindre le feu…

Les parties les plus concentrées en capsaïcine sont, en ordre d’importance, les membranes blanches, les pépins et la chair. Ni la cuisson, ni le séchage ou la congélation ne viennent à bout de la détruire. Les sceptiques n’ont qu’à goûter : la sensation de brûlure est un reflet sans équivoque de sa présence!

Sachez que la capsaïcine est soluble dans les matières grasses et qu’elle est neutralisée par la caséine, une protéine du lait. Aussi, pour calmer les bouches en feu, ce n’est pas de l’eau qu’il faut ingurgiter, mais plutôt des produits laitiers tels que lait, fromage ou yogourt.

Petit coup de fouet à la dépense énergétique

Plusieurs études ont démontré que, chez l’animal et chez l’humain, le piment ainsi que la capsaïcine isolée augmentent la dépense énergétique. Il est toutefois difficile de déterminer combien de temps après leur ingestion ceux-ci entrent en action. Dans l’une des études, la dépense énergétique ne s’est mise à grimper que 40 minutes après l’ingestion du piment, alors que dans une autre, elle a augmenté au cours de 30 premières minutes, puis est revenue à la normale par la suite. Dans plusieurs études, mais pas dans toutes, on indique que les calories supplémentaires brûlées proviendraient surtout des graisses. Une sécrétion accrue d’adrénaline et de noradrénaline engendrée par la capsaïcine pourrait être à l’origine de cet effet stimulant.
 

Manger piquant, manger moins

Au Japon, on consomme du piment afin d’accroître l’appétit pendant les chaudes et humides journées d’été. Pourtant, la documentation scientifique révèle plutôt un effet inverse. En effet, au cours d’un repas accompagné ou précédé de piment (entier ou en capsule), on mange moins, réduisant ainsi l’apport calorique.
 

Une méta-analyse publiée en 2014 s’est penchée sur les études cliniques randomisées à double insu dans le but d’évaluer si le piment réduit vraiment l’apport calorique. La plupart des études étaient effectuées de la même façon : les chercheurs donnaient une certaine quantité de piment, de capsaïcine ou un placebo aux participants. Ces derniers pouvaient ensuite consommer un repas offert à volonté et on mesurait la quantité d’aliments consommés. Selon les chercheurs, la consommation de capsaïcine (sans précision sur la dose) pourrait diminuer la quantité de calories consommées d’un repas offert à volonté d’environ 74 kcal.
 

Une pincée ou une cuillérée?

Selon les études, les doses utilisées varient grandement, passant d’un quart de piment frais par jour, quantité « mangeable », à trois quarts par repas! De plus, comme le piment est utilisé tantôt frais, tantôt sous forme de poudre, il est d’autant plus difficile de déterminer une dose efficace. Cela dit, si l’on en croit la plupart des études, il semblerait que des papilles endurcies et endurantes soient nécessaires!

Perte de poids… mystère

En somme, les données actuellement disponibles tendent à montrer que le piment augmente la dépense énergétique et l’oxydation des gras, et diminue l’apport calorique.

Certes, il est vrai qu’en théorie ces effets favorisent la perte de poids. Cependant, aucune étude n’a vérifié si le piment contribuait bel et bien à faire diminuer le chiffre qui figure sur le pèse-personne. Une équipe de chercheurs a toutefois vérifié si la capsaïcine prise en capsule pouvait aider à maintenir une perte de poids. Après une période de trois mois, les résultats n’indiquent aucune différence significative entre les personnes ayant pris la capsaïcine et le groupe contrôle.

 

Assaisonnement minceur?

Difficile à affirmer pour l’instant que le fait d’assaisonner ses plats avec du piment favorise la perte de poids. Il manque en effet des pièces au casse-tête. D’abord, parce qu’aucune étude n’indique si, oui ou non, le piment et/ou la capsaïcine sont des alliés réels dans la perte de poids; et ensuite parce que la plupart des études disponibles n’ont touché que de petits échantillons et ont été réalisées sur une brève période. De façon générale, elles comportaient moins de 25 sujets et évaluaient les effets soit après une seule prise, soit après une prise répétée dans le cours d’une même journée ou encore après deux semaines d’ingestion d’une capsule de capsaïcine. Les études de plus longue durée n’ont pas trouvé d’effet significatif sur la prise alimentaire, comme quoi on s’habitue à cette sensation!

 

Il faudra donc attendre que de nouvelles études soient faites avant de pouvoir conclure à un effet réel du piment sur le poids. Cela dit, même si l’avenir devait nous réserver des résultats affirmatifs, une question demeure: êtes-vous assez friand de piment pour en mettre au menu jour après jour?

Assaisonnement santé, certainement!

En plus de donner une touche exotique et originale à vos plats, le piment, pauvre en sodium, constitue une saine solution de rechange au sel. Vous vous en servez sans doute déjà pour le chili et la sauce à spaghetti; pensez-y aussi lorsque vous cuisinez sautés, currys, soupes à l’asiatique ou risottos. Et ce ne sont là que quelques possibilités!

Dernière modification :