Hydratation

Le thé et ses bienfaits sur la santé

Le thé est l’une des boissons les plus populaires dans le monde, juste après l’eau. Plusieurs variétés de thé existent, toutes provenant du même arbre, mais ce sont les procédés appliqués aux feuilles qui expliquent les différentes couleurs et saveurs.

 

Modes de fabrication des thés

Le thé vert est produit sans fermentation. Il est chauffé quelques minutes à la vapeur afin de désactiver ses enzymes pour prévenir la décoloration et la fermentation, puis il est séché et roulé. Ceci a comme avantage de préserver plusieurs molécules actives.

Le thé noir est produit par fermentation dans un milieu humide qui a pour but de développer l’arôme du thé noir et de lui donner sa couleur cuivrée.

Le thé oolong est à demi fermenté. Ses caractéristiques sont à mi-chemin entre le thé noir et le thé vert: sa saveur est plus riche que celle du thé vert, mais plus délicate que celle du thé noir.

 

 

La feuille de thé contient une panoplie de molécules différentes, dont plusieurs offrent potentiellement des bénéfices pour la santé. Parmi ces molécules se trouvent les flavonoïdes, la chlorophylle, la théanine, la caféine et bien d’autres.  Selon la méthode de culture, le climat, le sol, le moment où la feuille est cueillie, les traitements qui sont appliqués aux feuilles et même la température à laquelle on fait notre thé, la quantité de ces différentes molécules peut grandement varier.

 

 

Bénéfices sur la santé

 

De nombreuses études sont effectuées concernant l’impact de la consommation de thé sur la santé, mais les résultats concluants ne sont pas toujours au rendez-vous. Voici quelques bénéfices associés à la consommation de thé et les données qui les supportent.

 

 

Cancer

 

À cause de la transformation que subissent les feuilles, c’est le thé vert qui contient le plus de molécules qui pourraient jouer un rôle contre le cancer, comme l’épigallocatéchine gallate (EGCG).

 

Plus précisément, la consommation de thé vert ne semble pas diminuer les risques de souffrir du cancer du sein. Par contre, chez les femmes ayant déjà souffert de cette maladie, la consommation de plus de 750 mL (3 tasses) par jour serait associée à une diminution des risques d’en souffrir à nouveau.

 

De même, la consommation de thé vert est associée à une diminution des risques de souffrir du cancer des ovaires et de l’endomètre. Les consommateurs de thé qui ne fument pas auraient également moins de risques de souffrir du cancer des poumons. Cette boisson pourrait également participer à la protection contre le cancer du foie.

 

Plusieurs études effectuées sur des animaux et en laboratoire ont observé le potentiel anti-cancérigène du thé. Malgré tout, les données chez les humains sont encore souvent contradictoires, entre autre parce que les doses étudiées ne sont pas toujours identiques ou parce que les doses étudiées chez les animaux sont parfois trop élevées pour refléter une consommation normale (plus de 6 tasses par jour).

 

 

Maladies cardiovasculaires

 

Certains polyphénols de cette boisson, dont les catéchines, aideraient à diminuer le cholestérol total et le « mauvais » cholestérol (LDL-C) sans avoir d’impact sur le « bon » cholestérol (HDL-C). De même, des études ont observé que les gens qui consommaient plusieurs tasses de thé par jour, entre 3 et 10 selon les études, pouvaient diminuer les risques de souffrir de maladies cardiovasculaires.

 

Une méta-analyse rassemblant 11 études cliniques randomisées-contrôlées a conclu que la consommation de 4 ou 5 tasses de thé noir quotidiennement pouvait aider à diminuer la pression artérielle de façon significative, ce qui pourrait contribuer à l’effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires.

 

La grande consommation de thé peut toutefois interagir avec la médication pour le cœur. Il vaut donc mieux consulter son médecin avant de commencer à consommer de grande quantité de cette boisson. 

 

 

Gestion du poids

 

Il a été démontré dans plusieurs études cliniques de courte durée (12 semaines) que la consommation de caféine et de catéchines provenant du thé vert aiderait à diminuer le poids. Dans les études, ces molécules étaient offertes sous forme de suppléments ou de thé. Par contre, l’effet obtenu est minime, soit entre 0,5 kg et 1,5 kg sur une période de trois mois, et il est peu probable que cette perte ait un effet significatif sur la santé.

 

Bref, si vous aimez le thé vert, ne vous privez donc pas d’en boire puisque c’est une boisson qui hydrate bien,  qui ne contient aucune calorie et qui offre quelques bénéfices à la santé.

 

 

Toutefois, comme le café, le thé contient de la caféine. À partir de 5 tasses par jour, vous risquez de sentir ses effets secondaires. De plus certains composés qu’il contient diminuent l’absorption du fer et du calcium. Comme dans tout, la modération est donc de mise.

Dernière modification :