Salubrité et sécurité des aliments

Les aliments biologiques sont-ils plus nutritifs?

Valeur de l'affirmation : 1
0 : Non fondée
1 : Peu probable
2 : Probable
3 : Fondée

Les aliments biologiques gagnent en popularité depuis déjà quelques années et se trouvent maintenant dans la plupart des marchés et des supermarchés. Les consommateurs qui se tournent vers ces produits le font souvent pour diminuer leur impact écologique et consommer moins de pesticides. De plus, ils perçoivent que les aliments biologiques sont plus savoureux que ceux issus de l’agriculture conventionnelle. Mais qu’en est-il de leur valeur nutritive? Malgré de nombreuses recherches sur le sujet, il n’est pas possible, pour le moment, d’affirmer que les aliments biologiques sont plus nutritifs ou qu’ils procurent réellement des bienfaits supplémentaires à la santé comparativement aux aliments non-biologiques.

 

Qu’est-ce qu’un aliment biologique?

 

Un aliment biologique est cultivé ou élevé sans pesticide, sans herbicide ou engrais de synthèse, sans hormone de croissance, etc. Au Canada et au Québec, il existe une réglementation qui encadre ce type d’agriculture, ce qui signifie qu’on peut se fier aux emballages des produits qui se disent biologiques. Pour en savoir plus sur les conditions précises de production biologique, consultez notre article : Un produit bio, c’est quoi?

 

Antioxydants, vitamines, minéraux et compagnie     

 

Une méta-analyse publiée en 2012 rassemblant 240 études qui ont analysé la teneur en plusieurs éléments nutritifs et pesticides d’aliments biologiques et conventionnels n’a trouvé aucune différence significative sur la teneur en vitamines. Par contre, le phosphore et les phénols (des antioxydants) semblaient être plus élevés dans les fruits et légumes biologiques, mais la différence était minime.

 

Une seconde méta-analyse publiée en 2014 a rassemblé 343 études qui ont analysés les teneurs en éléments nutritifs et en pesticides. Plusieurs études inclues étaient les mêmes que la méta-analyse de 2012.Les auteurs de cette dernière méta-analyse ont observé une quantité significativement plus élevée, dans les produits biologiques, de quelques vitamines, soit la vitamine C, certains caroténoïdes et la vitamine E, bref très peu comparativement aux centaines d’éléments nutritifs contenus dans les aliments! Comme dans la méta-analyse de 2012, les chercheurs ont observé que la quantité de phénols était plus élevée. L’augmentation de la quantité d’antioxydants allait de 18% à 69%, selon la molécule. En lien avec ces résultats, l’activité antioxydante des fruits et des légumes biologiques semblent être plus élevée.

 

Résidus de pesticides

 

Sans grande surprise, les deux méta-analyses ont observé des différences significatives entre les aliments bio et conventionnels en ce qui concerne les résidus de pesticides. Les aliments biologiques en contiennent significativement moins.

 

Impact sur la santé humaine

 

Bref, manger des aliments biologiques en remplacement d’aliments issus de l’agriculture conventionnelle permet de consommer moins de pesticides et un peu plus de vitamine (C, caroténoïdes et E) et d’antioxydants. Ces différences ont-elles un impact sur la santé humaine? Très peu d’études se sont penchées sur cette question.

 

Les études qui ont évalué l’impact sur la santé des consommateurs n’ont trouvé aucune différence significative. Toutefois, pour les agriculteurs, il en serait autrement. Il semblerait que l’exposition répétée à de fortes doses de pesticides comme celles auxquels les agriculteurs sont confrontés soit associée à divers problèmes de santé tels que la maladie de Parkinson, des troubles de la mémoire, des dépressions, des malformations congénitales, des fausses couches et le cancer.

 

Conclusions à tirer de ces résultats

 

Il n’est pas possible d’affirmer que les aliments biologiques sont plus nutritifs ou qu’ils sont meilleurs pour la santé que les aliments issus de l’agriculture conventionnelle, du moins pour les consommateurs. Vous aurez un impact plus positif en augmentant votre consommation de fruits et de légumes, peu importe la façon dont ils ont été cultivés.

 

Ceci étant dit, il est assez clair que les agriculteurs exposés aux pesticides à fortes doses souffrent davantage de problèmes de santé. De même, consommer des aliments biologiques permet de diminuer la quantité de produits de synthèses qui se retrouvent dans l’eau, l’air et les sols. Ces faits devraient également peser dans la balance quand vient le temps de choisir vos aliments  à l’épicerie. 

Dernière modification :