Autres aliments

Les « autres aliments »


Les « autres aliments » constituent une catégorie très vaste d’aliments consommés aux repas et aux collations, mais qui n'appartiennent à aucun des quatre groupes alimentaires.


Ces aliments fournissent près du quart des calories totales des régimes alimentaires des Canadiens ! Malheureusement, ils sont souvent pris au détriment de ceux des quatre groupes alimentaires principaux.

Saviez-vous que plus de 25 % de la population adulte et près de 50 % des adolescentes ne consomment pas le nombre minimal de portions recommandées dans chaque groupe du Guide alimentaire canadien?


Gras et sucreries: allez-y mollo!


Si ces aliments viennent ajouter au plaisir de manger sainement, ils contiennent généralement beaucoup de gras ou de sucre et sont très caloriques tout en offrant peu d’éléments nutritifs. Consommez-les avec modération.
 

 


 

Essayez plus souvent de remplacer les « autres aliments » par des fruits et des légumes!

 


Caféine: à consommer avec modération

Afin de vous soustraire aux effets indésirables de la caféine sur la santé, évitez de consommer plus de 400 ou 450 mg de caféine par jour.

Soyez vigilant ! La caféine ne se cache pas uniquement dans le café. Elle est aussi présente dans le thé, le chocolat, les boissons gazeuses de type cola et certains médicaments.

 


 

450 mg de caféine, c’est…

1 tasse de café ou de thé fort (de 86 à 258 mg)
+ 1 cannette de boisson gazeuse de type cola (de 28 à 64 mg)
+ 1 tablette de chocolat noir (de 40 à 50 mg)
+ 2 comprimés contre les maux de tête (de 60 à 64 mg)

 

 

Alcool : trinquez intelligemment

La consommation excessive d’alcool représente un danger pour la santé et la sécurité. Pour la plupart des adultes, consommer de l'alcool avec modération, c'est ne pas prendre plus d'une consommation alcoolique par jour et pas plus de sept par semaine.


 


 

 

Une consommation alcoolique, c'est…
 

  • 1 bouteille de bière à 5 % d'alcool (350 ml ou 12 oz);
  • 150 ml ou 5 oz de vin (de 10 à 14 % d'alcool);
  • 50 ml ou 1 oz 1/2 de spiritueux à 40 % d'alcool.
 


Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, évitez l'alcool.

L'alcool traverse facilement la barrière du placenta, passant ainsi du sang de la maman à celui de l'enfant. Les conséquences de la consommation d’alcool pendant la grossesse et l’allaitement peuvent s'avérer très graves. Il est donc préférable de s'en passer.


Eau : source de vie

L'eau est indispensable au maintien de la vie. Boire de l’eau étanche la soif, mais restaure aussi les quelque 2,5 litres de liquides corporels perdus chaque jour dans les selles, pendant la respiration ou après un effort intense provoquant de la transpiration.

Certains aliments sont également très riches en eau. C’est le cas des légumes frais (90 % d'eau dans la salade ou les champignons, 80 % dans les pommes de terre), des fruits (80 à 85 %) et des produits laitiers (80 à 85 %).



Et n’oubliez pas… Aucun aliment ne doit être considéré comme nocif pour la santé. Ni un aliment, ni un repas, ni même la ration d'une journée ne peuvent seuls garantir une alimentation saine ou, au contraire, y faire obstacle. C'est l'ensemble de votre alimentation qui est important pour la santé.

 

 

Dernière modification :