Ostéoporose

Les boissons gazeuses de type cola pourraient nuire à vos os

La densité osseuse est fortement liée aux fractures. Plus la densité osseuse est faible, plus les risques de fractures sont élevés.

 

Plusieurs études ont associé la consommation de boissons gazeuses de type cola à une diminution de la densité osseuse chez les femmes et les jeunes filles. Une étude américaine effectuée en 2006 confirme ces résultats et suggère que le fait de boire 3 cannettes de cola ou plus par semaine – même en version diète ou décaféinées – pourrait diminuer la densité osseuse de la hanche chez les femmes.

 

Les bonbons liquides ont la cote!
Entre 1971 et 2001, la consommation de boissons gazeuses des Canadiens a doublé pour ensuite s’établir autour de  105 litres par personne par année en 2009 (soit l’équivalent d’environ une canette par jour pendant une année complète).


Cette étude incluait près de 2500 hommes et femmes. Après avoir tenu compte des facteurs pouvant influencer la santé des os (consommation de calcium, de vitamine D, activité physique, etc.), les résultats ont montré une diminution de 4 à 5 % de la densité osseuse au niveau de la hanche chez les femmes qui consommaient tous les jours une boisson de type cola, comparativement à celles qui en consommaient moins d’une fois par mois. La densité osseuse des hommes n’était pas touchée par la consommation de cola et les femmes qui consommaient des boissons gazeuses autres que le cola ne présentaient pas une diminution de leur densité osseuse. Toutefois, aucune donnée ne suggère qu’une consommation occasionnelle de cola soit dommageable pour les os.

 

Une étude d’observation rétrospective a également démontré que des femmes post-ménopausées souffrant d’hypocalcémie (taux de calcium sanguin trop bas) étaient plus nombreuses à rapporter une consommation quotidienne de cola comparativement au groupe de femmes qui avaient un niveau normal de calcium dans le sang. Toutefois, compte tenu de la nature de l’étude, aucune relation de cause à effet ne peut être établie.

 

Par ailleurs, une étude effectuée en 2007 chez des modèles animaux suggère que la consommation de boissons gazeuses de type cola diminuerait la densité osseuse autant chez les rats femelles que chez les rats mâles. En fait, selon les résultats de cette étude, les rats qui buvaient du cola (de 55 à 76 ml) et de l’eau (de 6 à 7,5 ml) présentaient une densité osseuse 20 % plus faible que celle des rats qui ne buvaient que de l’eau (de 38 à 41 ml) après 30 jours. De plus, une augmentation du poids a été observée chez les rats des deux sexes ayant consommé des boissons de type cola.

 

 

Les ingrédients possiblement en cause

 

Les scientifiques comprennent mal comment les colas pourraient affaiblir les os des femmes. Plusieurs substances contenues dans les colas (caféine, acide phosphorique, autres extraits du cola) pourraient en être la cause, mais d’autres études seront nécessaires pour mieux déterminer leurs rôles dans la santé des os.

 

Selon les enquêtes NHANES effectuées de 2001 à 2002 et de 2009 à 2010, l’apport quotidien en phosphore des femmes et des hommes s’est accru et excède actuellement les apports nutritionnels recommandés. Bref, nos besoins en phosphore sont largement comblés par notre alimentation. Une consommation excessive de cola contenant de l’acide phosphorique ou de produits transformés contenant des additifs alimentaires à base de phosphate pourrait ainsi poser certains risques pour la santé, notamment en contribuant à la perturbation de la régulation hormonale de divers minéraux cruciaux pour la santé des os. À cet effet, certaines études démontrent que ce phosphate inorganique est absorbé plus rapidement que le phosphate organique naturellement présent dans certains aliments et est nettement plus assimilé par le corps, ce qui peut augmenter le risque d’apports excessifs.

 

La consommation régulière de ce type de boisson au détriment du lait ou des boissons de soya pourrait également expliquer ce phénomène. Plusieurs études effectuées chez des enfants confirment d’ailleurs ce phénomène. De plus, la consommation régulière de ces boissons pourrait être liée au nombre d’heures passées devant la télévision et à une plus faible consommation de fruits et de légumes, des aliments également très importants pour la santé des os.

 


Quoi en penser ?

En attendant d’autres résultats sur ce sujet, les femmes, tout comme les hommes, ont tout avantage à éviter une consommation régulière de cola et de boissons sucrées. En contrepartie, opter pour une alimentation riche en calcium, en vitamine D et en fruits et légumes variés, et pratiquer régulièrement de l’activité physique  est une bonne façon de préserver notre précieuse masse osseuse.

 

De plus, les boissons gazeuses de tous types ne devraient pas faire partie de nos habitudes alimentaires, étant donné leur faible teneur en vitamines et en minéraux et leur grande teneur en sucre. L’eau demeure sans contredit la meilleure boisson pour s’hydrater.

 

Pour rendre l’eau du robinet moins plate, pourquoi ne pas y ajouter des tranches de fruits (oranges, citrons, limes, pamplemousses, kiwis, etc.) ou des petits fruits (fraises, framboises, bleuets, mûres, etc.) ou opter pour une eau pétillante?

Dernière modification :