Aliments

Les mini-carottes regorgent de chlore

FAUX. Le chlore est utilisé au début du processus de transformation des mini-carottes. Toutefois, le surplus de chlore est éliminé à la suite d’un rinçage intensif, d’un pelage et d’un sablage de ces légumes.

 

Selon certaines rumeurs, les mini-carottes vendues au supermarché regorgeraient de chlore. Trempées dans une solution de chlore au cours du processus de transformation, les mini-carottes en absorberaient en trop grande quantité. Cet excès se manifesterait sous la forme d’une pellicule blanche à la surface du légume quelque temps après l’achat.

Il est effectivement vrai que de l’eau chlorée est utilisée dans la transformation des mini-carottes, tout comme dans celle de plusieurs autres légumes, fruits, viandes, volailles et poissons. Le chlore est souvent utilisé pour désinfecter l’eau et réduire les risques de contamination microbienne au cours de la transformation de l’aliment.

Après avoir été lavées dans une solution chlorée, les mini-carottes sont très bien rincées et parfois essorées avec une force importante (centrifugées). Cette étape permet de retirer l’excédent de chlore et satisfait aux exigences de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA). Les carottes sont ensuite coupées, pelées et sablées. Il est donc peu probable que des résidus de chlore demeurent à la surface des mini-carottes après de telles manipulations…

En fait, la pellicule blanche observée est le résultat du dessèchement des mini-carottes au contact de l’air… 

 

Mes mini-carottes sont gluantes…
 
Après quelques jours dans le réfrigérateur, vous constatez que vos carottes ont une texture « gluante » ? La raison est que la carotte contient naturellement une bactérie (lactique). Cette bactérie a la capacité de transformer le sucre de la carotte en vinaigre. Et c’est le vinaigre qui dégrade la qualité de la carotte !

 

Dernière modification :