Salubrité alimentaire

Les mycotoxines dans nos aliments

Les mycotoxines sont des toxines produites par des champignons microscopiques. Plus de 300 ont été découvertes. On les retrouve couramment dans la nourriture. La contamination des aliments peut se faire dans les champs, lors de la transformation ou pendant l’entreposage. Entre 25% et 50% des aliments produits globalement seraient contaminés par des mycotoxines.

 

Bien que ces mycotoxines soient présentes de façon naturelle dans l’environnement, elles peuvent provoquer différents problèmes de santé tels que des cancers ou affecter le fonctionnement des reins ou du foie.

 

Parmi les mycotoxines les plus courantes, on retrouve les aflatoxines, les fumonisines, les trichotecenes, les zearalenones, la citrinine, la patuline, les alcaloïdes de l’ergot et l’ochratoxine A.  Ces toxines aux noms qui valent très cher dans une partie de Scrabble se retrouvent généralement dans les céréales, les graines, les noix ou les épices.

 

La dose fait le poison

 

Comment se fait-il que des toxines se trouvent dans nos aliments? Comme toujours, c’est la dose qui fait le poison. Ainsi, même si certains produits alimentaires sont contaminés par des mycotoxines, les quantités qu’ils contiennent ne sont pas suffisantes pour causer des problèmes de santé. D’ailleurs, Santé Canada émet des quantités maximales de mycotoxines que les aliments peuvent contenir pour éviter ce genre de problématique.

 

Le meilleur conseil pour ne pas consommer trop de mycotoxines est d’éviter de consommer des grains, des céréales ou des noix qui présentent de la moisissure.  Ces produits périmés pourraient potentiellement contenir des quantités élevées de mycotoxines et nuire à votre santé.

Dernière modification :