Autres aliments

Les substituts du sucre à la loupe

Vous sucrer le bec sans les Calories? C’est ce que vous proposent les substituts du sucre. Découvrez les différentes facettes de ces molécules au pouvoir sucrant.

 

Les faux sucres les plus utilisés

Les substituts du sucre, aussi appelés édulcorants intenses, sont des substances ayant un goût très sucré tout en ne fournissant pas ou très peu de Calories.

Les principaux substituts du sucre sont la saccharine, les cyclamates, l’aspartame, l’acésulfame-K et le sucralose.

Voici les principales propriétés des édulcorants permis au Canada.

 


 

Substitut du sucre Calories par gramme Où le retrouve-t-on?

Nom commercial
Nombre de fois plus sucré que le sucre de table
Saccharine
0
Additif alimentaire dans un éventail de produits alimentaires.

HermesetasMD
200 à 700
Cyclamates
0
Substituts du sucre de table uniquement.

Sugar TwinMD
WeightWatchersMD
30
Aspartame
4
Substitut du sucre de table.

Additif alimentaire dans les céréales à déjeuner, les boissons, les desserts et la gomme à mâcher.

NutrasweetMD
NutraSucMD
EqualMD
160 à 200
Acésulfame-K
0
Additif alimentaire dans un éventail de produits alimentaires.

SunettMD
200
Thaumatine
4
Autorisée dans très peu d’aliments pour l’instant. Présente dans certaines gommes à mâcher.
1400 à 2200
Sucralose
0
Additif alimentaire dans les céréales, les boissons, les desserts, les confiseries, les produits de boulangerie et la gomme à mâcher.

SplendaMD
600
Stévia
0

Additif alimentaire dans les desserts, les confiseries, les boissons, les produits de boulangerie, la gomme-à-mâcher et certains condiments.

Le stévia est aussi autorisé dans les produits de santé naturels.

 

SweetLeaf SteviaMD
100 à 300
Polyalcools et polydextrose
0,2 à 3
Additifs alimentaires dans un éventail de produits alimentaires. 0 à 100
 


Dangereux, les substituts du sucre?

Pour chaque substitut du sucre, Santé Canada en évalue les effets sur la santé et les doses maximales pouvant être consommées par une personne sans qu’il y ait de risques possibles sur sa santé (dose journalière acceptable par kilogramme de poids). Des règlements sont ensuite établis afin d’encadrer leur utilisation par l’industrie, ainsi que les quantités permises.

Puisque certaines études ont soulevé des doutes sur l’innocuité des cyclamates, ce produit n'est autorisé que comme édulcorant de table. Il ne peut donc pas être utilisé par l’industrie comme substitut de sucre dans les aliments ou les boissons.


 

Substitut de sucre Doses journalières acceptables
Acésulfame-K 15 mg/kg
Aspartame 40 mg/kg
Cyclamates 11 mg/kg
Saccharine 5 mg/kg
Sucralose 9 mg/kg
Stévia

4 mg/kg (stéviol)

10 mg/kg (stéviosides)

50 mg/kg (feuilles de stévia)



En d'autres mots, si vous pesez 80 kg, vous pouvez manger près de 100 yogourts avec de l’aspartame par jour avant de dépasser la dose acceptable!


Certains groupes doivent cependant s’abstenir…

L’aspartame peut s’avérer dangereuse pour les personnes atteintes d’une maladie congénitale rare appelée phénylcétonurie. La phénylcétonurie est une intolérance à un acide aminé, la phénylalanine, retrouvé dans l’aspartame.

Si vous êtes enceinte, l’aspartame, l'acésulfame-K et le sucralose ne semblent pas présenter de risques pour vous ou votre bébé. Cependant, les cyclamates et la saccharine sont à éviter en raison d'effets indésirables possibles. Les produits sucrés avec des substituts du sucre ne doivent pas être consommés de façon excessive et remplacer du même coup d'autres aliments nutritifs.

En ce qui a trait aux enfants, la vraie question est : en ont-ils vraiment besoin? Les substituts du sucre donnent un goût très sucré aux aliments et habituent les enfants à les préférer aux aliments nutritifs à saveur sucrée naturelle comme les fruits, les céréales et les jus non sucrés. De plus, les enfants ont besoin d’énergie pour grandir. Les aliments à teneur réduite en calories contenant des substituts du sucre ne sont donc pas recommandés.


À qui s’adressent ces produits?

Ne fournissant pratiquement pas de calories et permettant de diminuer la quantité de sucre requise, les produits contenant des substituts du sucre peuvent aider les personnes diabétiques et celles qui sont soumises à un régime amaigrissant.

Toutefois, ils ne sont pas essentiels et entretiennent plus souvent qu’autrement le goût pour le sucré. Les substituts du sucre doivent donc être utilisés de façon modérée et occasionnelle.

 

Dernière modification :