Salubrité alimentaire

Pique-nique sans hic...

Sous un chaud soleil d’été, dans le coffre de votre voiture ou sur une table, le contenu de votre panier offre un banquet de choix aux bactéries. Deux règles toutes simples pour profiter de votre pique-nique en toute sécurité…

 

1. Refroidissez l’adversaire

Gardez vos aliments bien au froid (4 °C ou moins). Le froid permet de ralentir ou d’arrêter le développement des bactéries, mais il ne les détruit pas. Entre 4 et 60 °C, le nombre de bactéries double toutes les 15 minutes!

Transportez les aliments périssables dans une glacière contenant de la glace, des sacs réfrigérants (Ice-Pak) ou des contenants de jus congelés.

Les aliments périssables sont :
  • la viande, la volaille et le poisson ;
  • les charcuteries ;
  • les salades auxquelles on a ajouté de la mayonnaise (salade de pâtes, de pommes de terre, de chou crémeuse, etc.) ;
  • les préparations à base d’œufs (quiche, mayonnaise, œufs durs, etc.) ;
  • les produits laitiers (lait, yogourt, crème, etc.) ;
  • les desserts à la crème pâtissière ;
  • etc.


Aussitôt le repas terminé, replacez ces aliments dans la glacière. En les laissant sur la table de pique-nique, vous alimentez les bactéries responsables des intoxications alimentaires.

À votre retour à la maison, assurez-vous que la glace n’a pas fondu et que vos aliments sont toujours froids. Dans le cas contraire, il vaut mieux les jeter.

2. Barrez la route aux micro-organismes

Les micro-organismes peuvent utiliser plusieurs véhicules pour se rendre jusqu’à la nourriture. Soyez plus rapide qu’eux et placez les bons obstacles sur leur chemin…

 

  • Assurez-vous que votre glacière est propre avant de la remplir. Cette dernière peut abriter des micro-organismes qui n’attendent que des aliments frais pour se rassasier et vous intoxiquer.
  • Lavez-vous les mains avant de manger. Si vous n’avez pas accès à de l'eau potable, utilisez des serviettes humides jetables.
  • Séparez la viande crue des aliments prêts à manger. Vous éviterez ainsi une possible contamination croisée.
     

En empêchant l’introduction de micro-organismes dangereux dans vos aliments et en neutralisant, par le froid, ceux déjà présents, vous pourrez profiter de vos repas sur l’herbe en toute quiétude…
 

 

Dernière modification :