Diabète

Prenez le contrôle de votre diabète

Évitez les complications du diabète et ajoutez de la qualité à votre vie en vous dotant des 4 clés du contrôle du diabète…

Le diabète est causé par l’absence, le manque ou la mauvaise utilisation d’une hormone appelée insuline. L'insuline agit auprès de toutes les cellules de l’organisme. C'est une «clé» qui permet l'ouverture des portes des cellules pour le sucre.

Chez le diabétique de type 2, l’insuline ne peut ouvrir qu’un nombre restreint de portes. Il lui faut donc d’autres clés pour faire entrer le sucre dans les cellules de son corps et éviter de nombreuses complications.


Clé no 1 : l’alimentation

L’alimentation demeure la pierre angulaire du traitement du diabète. Le principe est de consommer, à chaque repas, uniquement la quantité de sucre que l’insuline peut faire entrer dans les cellules.

Trop de sucre à la fois, il se produit une accumulation de sucre dans le sang. Pas assez, l’hypoglycémie entre en scène.

L’alimentation idéale du diabétique est en fait très semblable à l’alimentation idéale de toute autre personne:

 

  • 3 repas équilibrés par jour;
  • des aliments contenant moins de matières grasses, moins de sucre et moins de sel;
  • des aliments riches en fibres comme les légumes, les fruits et les grains entiers;
  • les sucres ajoutés (miel, sirop, confiture, sucre, etc.) pour les occasions spéciales;
  • des portions adaptées à vos besoins;
  • un horaire régulier pour la prise des repas et des collations.



Pour vous aider à vous préparer un plan d’alimentation qui soit adapté à votre mode de vie, à vos goûts et à vos préférences, consultez votre diététiste.
 

 

 

Qui perd gagne!

Perdre ne serait-ce que quelques kilos (de 5 à 10% du poids initial) peut améliorer grandement le contrôle du taux de sucre dans le sang!

L’atteinte et le maintien d’un poids santé permettent même une plus faible utilisation de médicaments ou d’insuline.

En mangeant mieux et en bougeant plus, vous pouvez y arriver!


 


Clé no 2 : l’activité physique

L'activité physique est un élément essentiel du traitement. La pratique régulière d’activité physique aide à:

 

  • faire entrer le sucre dans les muscles qui l’utilisent comme source d’énergie pendant l’exercice;
  • augmenter la capacité de l’insuline à faire entrer le sucre dans les cellules;
  • favoriser la perte de poids excédentaire et le maintien d’un poids santé.




Clé no 3 : des médicaments, si nécessaire

L’alimentation, la perte de poids et l’exercice physique réussissent souvent à maîtriser la quantité de sucre qui circule dans le sang des diabétiques.

Toutefois, certains devront prendre des médicaments (antidiabétiques oraux) ou se faire des injections d’insuline pour contrôler leur diabète.

Les antidiabétiques oraux permettent à plus de sucre d’entrer dans les cellules de 3 façons différentes:

 

  • en obligeant une plus grande production d'insuline (sulfamides hypoglycémiants et glinides);
  • en augmentant l’efficacité de l’insuline présente dans le sang (biguanides);
  • en freinant le passage du sucre des aliments vers le sang (inhibiteur des alphaglucosidases).
     


Chez les diabétiques de type 1 et certains de type 2, l’organisme fournit trop peu d’insuline, et les injections d’insuline deviennent alors une nécessité.
 

 

 

Valeurs de contrôles optimales

Les valeurs de contrôles optimales devraient se situer entre 4 et 7 mmol/L à jeun et entre 5 et 11 mmol/L, 1 à 2 heures après un repas.

 



Clé no 4 : le contrôle du stress

Le stress nuit au diabète:

 

  • Il rend plus difficile la gestion quotidienne du diabète (alimentation, horaires des repas, autosurveillance de la glycémie, etc.).
  • Il augmente le taux de sucre dans le sang en libérant les «hormones de stress».
  • Il entraîne des symptômes trompeurs ressemblant à l’hypoglycémie (palpitations, transpiration, etc.). La collation sucrée qui suit fait donc monter le taux de sucre dans le sang. Par contre, il se peut que ce soit réellement une hypoglycémie pouvant être issu du ralentissement du passage du contenu de l'estomac vers l'intestin.

Apprenez à contrôler votre stress en identifiant ce qui vous perturbe et en agissant pour l’éliminer.

 

Dernière modification :