Cancer

Prévenez le cancer avec un poids santé

« Maintenir un poids santé tout au long de la vie est une des façons les plus efficaces de se protéger contre le cancer », concluent des experts internationaux dans le plus récent rapport du World Cancer Research Fund.

 

Des études qui parlent

En 2007, un groupe d’experts réputés à travers le monde a publié les résultats d’une analyse rigoureuse de toutes les études portant sur le cancer et le poids corporel.

Les résultats sont frappants! Les personnes qui ont un surplus de poids ont plus de risques de développer un cancer de l’œsophage, du pancréas, du côlon et du rectum (colorectal), du sein (après la ménopause), de l’endomètre, du rein et probablement de la vésicule biliaire.

Plus encore, la graisse située autour du ventre (la fameuse « bedaine ») augmente les risques de développer un cancer colorectal et probablement un cancer du pancréas, du sein (après la ménopause) et de l’endomètre.


Pourquoi l’excès de graisse peut-elle mener à un cancer?

Le cancer est une maladie qui prend naissance dans nos cellules. Habituellement, les millions de cellules de notre corps se développent, fonctionnent et se reproduisent normalement. Toutefois, certaines cellules peuvent avoir tout à coup un comportement inhabituel : elles se multiplient de façon incontrôlable et chaotique. Ces cellules peuvent envahir certaines parties du corps (poumon, rein, etc.) et former un cancer.

De son côté, la graisse est une masse vivante. Elle produit des hormones (oestrogènes) qui favorisent la croissance des cellules dans le corps. La graisse produit aussi des protéines qui causent de l’inflammation et de la résistance à l’insuline. Ces conditions entraînent également une croissance et une multiplication des cellules. Et chaque fois qu’une nouvelle cellule se crée, il y a un risque qu’elle adopte un comportement incontrôlable et qu’elle se transforme en cancer.

Ces hormones et ces protéines sont en quantité plus élevée chez les personnes qui ont un surplus de poids. Les cellules graisseuses situées au niveau du ventre seraient encore plus actives dans la reproduction des cellules. C’est pourquoi le surpoids, particulièrement lorsqu’il est situé au niveau du ventre, augmente les risques de développer un cancer.

 


 

Avez-vous un surplus de poids?

Pour savoir si votre poids est susceptible de nuire à votre santé, prenez les mesures qui s’imposent…

Indice de masse corporelle (IMC)
L’IMC est un calcul qui évalue les risques éventuels d’un surpoids sur votre santé en tenant compte de votre poids et de votre taille. Si votre IMC se situe entre 20 et 25, vous êtes à un poids santé. Cependant, si votre IMC est plus grand que 25, les risques de développer une grande variété de problèmes de santé augmentent.

Calculez votre indice de masse corporelle (IMC) en cliquant ici.

Tour de taille
Pour savoir si votre excès de poids est susceptible de nuire à votre santé, vous devez déterminer l’endroit où votre graisse corporelle se situe. Les personnes dont la graisse s’accumule autour de l'abdomen et de la poitrine (en forme de pomme) courent plus de risques de souffrir de maladies causées par l’obésité.

Pour calculer votre tour de taille, consultez « Calculez votre santé pondérale ».


 


Vous êtes à votre poids santé?
 

 

  • Maintenez-le en adoptant une alimentation anti-cancer.
  • Évitez l’accumulation de graisse au cours des années en bougeant et en maintenant une masse musculaire active!
    En vieillissant, votre corps brûle moins efficacement les calories. Pratiquez une activité physique régulièrement afin de compenser cet effet du temps. Aussi, développez votre masse musculaire : les muscles brûlent beaucoup plus de calories que la masse grasse n’est capable de le faire!

     



Vous venez de prendre quelques kilos?

Ne paniquez pas, mais agissez intelligemment! Ne suivez pas une diète amaigrissante qui affame ou qui élimine toute une catégorie d’aliments.

Le corps réagit à une diète de la même manière qu’à une famine : en économisant son énergie. Lorsque vous recommencez à manger comme avant, ou plus qu’avant à cause de la privation imposée, votre corps a tendance à entreposer, sous forme de graisses, les calories qu’il reçoit enfin, et ce, en prévision d’une prochaine éventuelle privation. Vous reprenez donc le poids perdu, et souvent davantage.

Donnez-vous plutôt pour objectif d’arrêter la prise de poids et de tranquillement revenir à un poids santé.

 

 

  • Mangez des aliments qui fournissent beaucoup d’éléments nutritifs (comme des vitamines et des minéraux) dans un grand volume. 

   Pour découvrir quels sont ces aliments et comment les intégrer à votre menu, consultez l’article « Mangez plus sans culpabiliser».

 

  • Bougez! Être actif permet de dépenser des calories et de développer votre masse musculaire.


Vous avez un surplus de poids depuis plusieurs années?

Et vous avez déjà essayé plusieurs diètes pour perdre du poids. Vous avez perdu du poids, mais l’avez retrouvé rapidement et parfois plus encore…

Changez d’objectif! Au lieu de mettre tous vos efforts et votre attention sur la perte de poids, tentez simplement de modifier vos habitudes alimentaires. Une personne ronde n’est pas nécessairement en mauvaise condition physique, et une personne mince n’est pas nécessairement en santé. Par contre, une alimentation équilibrée et « anti-cancer)» et la pratique régulière d’activités physiques contribue à diminuer le risque de développer un cancer chez les personnes de tous gabarits.

Pour vous aider dans votre démarche, consultez une diététiste. Les diététistes sont les seules professionnelles de la santé dont le champ d’expertise est l’alimentation et la nutrition humaine. Elles facilitent la modification des habitudes alimentaires en tenant compte de l’histoire (médicale et personnelle), des objectifs (de santé et individuels) et de la réalité de la vie quotidienne de chaque personne.

Ordre professionnel des diététistes du Québec
Clinique universitaire de nutrition de l'Université de Montréal

 

Dernière modification :