Diabète

Que faire en cas d’hypoglycémie?

Chez les personnes diabétiques qui s’injectent de l’insuline ou qui prennent des médicaments qui en stimulent la production, les risques d’hypoglycémie sont plus élevés. Comme les conséquences de l’hypoglycémie peuvent être graves, il faut savoir réagir rapidement…

 

Qu’est-ce que l’hypoglycémie?

L’insuline est une hormone qui permet au glucose (sucre) circulant dans le sang d’entrer dans les cellules de l’organisme. Chez les diabétiques, l’insuline ne travaille pas comme elle le devrait et le sucre s’accumule dans le sang. Certains doivent donc s’injecter de l’insuline ou prendre des médicaments pour diminuer la quantité de sucre dans le sang.

Dans certaines conditions, il peut arriver que la dose d’insuline soit plus élevée que la quantité de glucose dans le sang. C’est alors l’hypoglycémie.

L’hypoglycémie correspond à une quantité de glucose dans le sang inférieure à 4 mmol par litre.

 


 

Quelques causes de l’hypoglycémie


 

  • Un dosage trop élevé d’insuline ou des médicaments stimulant la production d’insuline.
  • L’ oubli de consommer une collation ou un repas.
  • Du retard dans les heures de repas.
  • Une consommation trop faible d’aliments fournissant des glucides.
  • Une erreur dans l’évaluation de la teneur en glucides d’un aliment.
  • La pratique d’activités physiques plus intenses ou plus longues qu’à l’habitude.
  • La consommation d’alcool.

 

 

 


Comment savoir si je suis en hypoglycémie?

L’hypoglycémie se caractérise par:

  

  • l’apparition de certains symptômes (voir l’encadré ci-dessous);
  • une glycémie en deçà de 4 mmol par litre, et
  • un soulagement des symptômes après l’ingestion des glucides.


 

Symptômes de l'hypoglycémie

 

L’hypoglycémie peut se manifester de diverses façons :
 

Tremblements
Palpitations
Transpiration
Anxiété
Faim
Nausées
Picotements
Maux de tête
Étourdissements
Fatigue
Troubles de la concentration
Confusion
Faiblesse
Somnolence
Vision embrouillée
Difficulté à s’exprimer

 


Comment corriger une hypoglycémie?

L’hypoglycémie cause certains malaises (voir l’encadré ci-dessus) et peut mener à l’inconscience. L’hypoglycémie augmente donc les risques de blessures. En auto, en train de tondre la pelouse ou sous la douche, des situations dangereuses pourraient survenir. Dans les cas extrêmes, l’hypoglycémie peut même mener au coma. Il est donc important de ramener la quantité de glucose dans le sang à des taux plus sûrs dès que l’hypoglycémie est décelée.

Si vous ressentez certains des symptômes de l’hypoglycémie, réagissez rapidement :

 


1. Mesurez votre glycémie

Si votre glycémie est inférieure à 4 mmol par litre, vous êtes en hypoglycémie. Passez à l’étape suivante.


2. Consommez un aliment qui fournit 15 g de glucides

Cette source de glucides doit être absorbée rapidement. Privilégiez les sucres simples et les liquides :

 

  • 15 g de glucose sous forme de comprimés, ou
  • 15 ml (ou 3 sachets) de sucre ordinaire dissous dans l’eau, ou
  • 175 ml (¾ tasse) de jus ou de boisson gazeuse ordinaire, ou
  • 15 ml de miel, de confiture ou de sirop, ou
  • 250 ml (1 tasse) de lait.



Les diabétiques à qui on a prescrit un inhibiteur des alpha-glucosidases (arcabose) ne peuvent prendre n’importe quelle source de glucides. Traitez l’hypoglycémie en ingérant trois comprimés de glucose ou, si vous n’en avez pas, 15 ml de miel ou 250 ml de lait.
 


 

Injection de glucagon

Le glucagon est une hormone qui a des effets opposés à ceux de l'insuline : il élève la quantité de glucose (sucre) dans le sang.

Au moment d’une hypoglycémie grave (glycémie inférieure à 2,8 mmol par litre et risque d’inconscience), on doit injecter du glucagon à la personne diabétique. Il est donc important que ses proches sachent comment faire une injection de glucagon.

 


3. Mesurez une seconde fois la glycémie 15 minutes après l’ingestion de glucose

Répétez les étapes 2 et 3 si la glycémie demeure inférieure à 4 mmol par litre.


4. Prenez une collation si le prochain repas est dans plus d’une heure

Cette collation doit contenir 15 g de glucides et une source de protéines.

Exemples de collations à 15 g de glucides :

  • 250 ml de lait, ou
  • 6 à 8 craquelins et un morceau de fromage ,ou
  • 1 fruit et 1 morceau de fromage.
     


Si l’hypoglycémie a nécessité une injection de glucagon, la personne diabétique doit consommer une collation dès qu’elle reprend conscience. Cette collation doit fournir 45 g de glucides.

Exemples de collations à 45 g de glucides :

  • 250 ml de lait et un sandwich à la viande, ou
  • 1 fruit et un sandwich au fromage.
     



5. Identifiez la cause de l’hypoglycémie

Vous serez ainsi en mesure de prendre les correctifs nécessaires pour prévenir la prochaine hypoglycémie.

 


 

À toujours avoir sur soi…

Ayez en tout temps sur vous des comprimés de glucose ou un aliment sucré afin d’être en mesure de corriger rapidement une hypoglycémie.

Au travail, à la maison ou en voyage, assurez-vous d’apporter des seringues de glucagon et d’être accompagné de personnes qui savent faire les injections.

 

 

Dernière modification :