Aliments

Toutes les sources et tous les types d’oméga-3 sont équivalents

FAUX. Il existe 3 types d’acides gras oméga-3, soit l’AAL (acide α-linolénique), principalement de source végétale, l’AEP (acide gras eicosapentaénoïque) ainsi que l’ADH (acide gras docosahexaénoïque), principalement de source marine. L’AAL est considéré comme « essentiel » parce qu’il ne peut pas être synthétisé naturellement par l’organisme. C’est pourquoi il faut en avoir suffisamment dans notre alimentation.

 

Peu importe le type, les oméga-3 ont tous des effets bénéfiques. Cependant, les effets sur la santé du cœur ont surtout été observés avec des apports élevés en oméga-3 provenant des poissons et de l’huile de poisson (AEP et ADH), pas des suppléments. Vous pouvez en apprendre davantage sur les bienfaits des oméga-3 dans notre article « Le point sur les oméga-3 ».

Les sources végétales d’oméga-3 (lin, noix, etc.) doivent être transformées dans l’organisme avant de procurer les mêmes effets bénéfiques que ceux observés avec les sources marines (AEP et ADH), et cette transformation est très peu efficace (entre 2 % et 10 %). Ainsi, il faut beaucoup d’oméga-3 végétaux (AAL) pour obtenir les effets bénéfiques escomptés sur la santé. Et c’est le même principe pour les aliments enrichis d’oméga-3 auxquels on a ajouté de l’huile de lin.

Ce n’est toutefois pas une raison de laisser tomber les sources végétales d’oméga-3. Cependant, puisque les sources marines sont plus facilement assimilables par l’organisme, il faut tenter de les prioriser dans notre alimentation. On conseille de consommer ces aliments au moins de 2 à 3 fois par semaine.

Voici quelques exemples de bonnes sources d’oméga-3 et leurs teneurs en grammes par portion.

 

Teneur en oméga-3 par portion

 

Sources d’oméga-3

Teneur en AAL en g/portion

Teneur en AEP et ADH en g/portion

Huile de lin

7.7/15 ml (1 c. à soupe)

0

Noix de Grenoble

2.3/60 ml (1/4 de tasse)

0

Sardines en conserve dans l’huile

0,5/100 g

1,0/100 g

Maquereau du Pacifique, cuit

0,1/100 g

1,9/100 g

Crabe d’Alaska, cuit

0,0/100 g

0,4/100 g

Crevettes, toutes espèces, cuites

0,0/100 g

0,3/100 g

 

Dernière modification :