Aliments

Une soupe aux légumes suffit comme repas

FAUX. Certaines soupes se vantent de pouvoir remplacer un repas à elles seules. Cependant, bien que les soupes soient une excellente façon d’augmenter sa consommation de légumes, la majorité contient trop peu de protéines et de produits céréaliers pour pouvoir constituer un repas complet et soutenant.

 

Un repas devrait contenir un minimum de 15 g de protéines, afin de nous soutenir suffisamment jusqu’au prochain moment de passer à table. De plus, il devrait renfermer deux portions de produits céréaliers, soit l’équivalent d’une tasse de céréales (riz, orge, pâtes alimentaires, quinoa, etc.) ou de deux tranches de pain.

 

Lorsqu’on prépare une soupe maison, on y ajoute parfois de la viande, du riz, de l’orge, des pommes de terres ou des pâtes alimentaires pour la rendre plus consistante. Toutefois, la plupart du temps, cela ne suffit pas pour la comparer à un repas complet si l’on tient compte de sa teneur en protéines et en glucides. Même constat pour la plupart des soupes commerciales contenant des morceaux de viande, de volaille ou de céréales.

 

Une soupe réconfortante… et soutenante !

Afin que votre repas soit soutenant, il est conseillé d’accompagner votre bol de soupe : 

  • d’une source de protéines : d’un morceau de fromage, d’œufs à la coque, de houmous maison, d’une salade de légumineuses, ou de noix.
  • de produits céréaliers : de pain, de craquelins, d’un bol de riz ou d’une salade de pâtes.

 

Puis, terminez le repas avec un fruit frais, une compote de fruits non sucrée, un yogourt ou un pouding maison.

Les légumineuses à la rescousse !

Les soupes faites à base de légumineuses (pois verts, lentilles, pois jaunes, etc.) sont l’exception qui confirme la règle. Une portion de ¾ de tasse (175 ml) de légumineuses procure environ 13 g de protéines. Les légumineuses ajoutées aux soupes font vite augmenter leurs teneurs en protéines… et en fibres. Accompagnez-les simplement de pain ou de craquelins et le tour est joué !

 

Opter pour ce type de soupe est également une excellente façon d’augmenter sa consommation de protéines d’origine végétale bénéfiques pour la santé du cœur.

Dernière modification :