Blogue

17 juin 2014

Brésil: nouvelle vision du guide alimentaire

par Stéphanie Côté dans

Actualités

Le Brésil est sous les feux de la rampe avec la coupe du monde de soccer. Dans le domaine de l’alimentation aussi, les yeux sont tournés vers le Brésil. Pourquoi? Parce que le pays est en voie de proposer un guide alimentaire différent de tout ce qu’on connaît en termes de guide alimentaire dans le monde.

 

Le Brésil n’est pas en train de se demander s’il présentera son guide dans une image d’arc-en-ciel, de pyramide ou de ballon de soccer. Non, il révise plutôt toute la philosophie derrière le guide.

Et c’est ça qui est révolutionnaire.

Le Brésil choisit de recommander à ses habitants comment manger, au lieu de simplement dire quoi manger. Car au-delà de la valeur nutritive des aliments, il y a le rapport à l’alimentation qui importe. Les habitudes alimentaires des Brésiliens, autant leurs comportements que les aliments qu’ils mangent, ont beaucoup changé au fil du temps. Les repas en famille perdent du terrain, alors que les aliments transformés en gagnent. Or, des chercheurs ont observé que les populations en santé sont celles qui prennent du temps pour préparer les repas et pour les manger. Ce sont celles qui se nourrissent avant tout d’aliments de base : fruits, légumes, légumineuses, riz, etc. C’est donc en se basant sur les traditions alimentaires brésiliennes, en allant y puiser les éléments santé et en les ancrant dans la réalité d’aujourd’hui que les experts ont élaboré les nouvelles recommandations.

 

Voici les dix recommandations principales, présentement en phase de consultation publique.

 

  1. Faites des aliments frais ou minimalement transformés la base de votre alimentation.
  2. Utilisez l’huile, le beurre, le sucre et le sel en petite quantité pour assaisonner et cuisiner les aliments et créer des préparations culinaires.
  3. Limitez la consommation d’aliments transformés.
  4. Évitez la consommation d’aliments ultra-transformés.
  5. Mangez à des heures régulières et avec attention, dans des endroits appropriés et, lorsque possible, en compagnie.
  6. Faites votre épicerie dans les endroits qui offrent une grande variété d’aliments frais ou minimalement transformés. 
  7. Développez, exercez et partagez vos habiletés culinaires.
  8. Planifiez votre temps pour que l’alimentation soit importante dans votre vie. Partagez les responsabilités liées à la préparation des repas avec les autres. 
  9. À l’extérieur, préférez des restaurants qui offrent des plats cuisinés sur place. Évitez les chaînes de restauration rapide.
  10. Soyez critique à l’endroit des publicités et du marketing alimentaire.

 Source : Veille Action pour de saines habitudes de vie

 

Prendre plaisir à manger, ramener l’alimentation et l’acte de cuisine à l’avant-scène en cessant de faire comme si la nourriture tombait du ciel et qu’elle était accessoire à nos vies. C’est un plan de match gagnant, à n’en pas douter. Qu’en pensez-vous?

 

Brésil : 1 – Les autres pays : 0 (pour l’instant…)