L'état de la question

Formation de NUTRIUM sur la Vision de la saine alimentation

 

 

Cette formation a été développée en collaboration avec le ministère de la Santé et des Services sociaux et en partenariat avec l'Ordre professionnel des diététistes du Québec.

 

 

Qu’est-ce que la Vision de la saine alimentation pour la création d’environnements alimentaires favorables à la santé?

La Vision de la saine alimentation, développée par le ministère de la Santé et de Services sociaux et ses partenaires du Plan d’action gouvernemental de promotion des saines habitudes de vie et de prévention des problèmes reliés au poids – Investir pour l’avenir 2006-2012, s’adresse principalement aux différents acteurs qui construisent et influencent l’environnement alimentaire, en leur proposant des repères dans une perspective d’amélioration de l’offre alimentaire.

 

La Vision de la saine alimentation demeure une référence incontournable en matière d’alimentation collective, au même titre que le Guide alimentaire canadien reste l’outil le plus approprié pour aider les individus à faire les meilleurs choix possibles. 

Quels sont les grands messages de la Vision?

La Vision est populationnelle

 

La Vision est un document de référence populationnel. Elle a pour objectif de faciliter la création d’environnements alimentaires favorables à la santé et propose une définition commune de ce qu’est la saine alimentation dans un contexte d’offre alimentaire collective.

 

Les actions visant à améliorer l’environnement alimentaire permettent de rendre les choix sains plus faciles pour les individus.

 

La Vision est inclusive

 

La Vision propose de considérer l’offre alimentaire dans son ensemble à l’aide de continuums de valeurs nutritives et de fréquences. Une offre qui sera favorable à une alimentation saine devra comprendre une grande variété d’aliments dont la valeur nutritive varie d’élevée à faible et qui seront servis à une fréquence et en portions qui répondent aux besoins des individus sans les excéder.

 

Plus les aliments ont une valeur nutritive élevée, plus ils devraient être présents dans l’offre alimentaire. La portion servie sera normale, et les consommateurs y seront exposés chaque jour. À l’inverse, plus leur valeur nutritive est faible, moins ces aliments devraient être présents dans l’offre, et les portions servies seront plus petites.

 

La Vision est multidimensionnelle

 

La Vision ne considère pas uniquement la saine alimentation collective en fonction de la valeur nutritive. Elle l’aborde selon plusieurs dimensions, considérant aussi les aspects biologiques, socioculturels et économiques, ainsi que la sécurité alimentaire et le développement durable.

Une invitation à collaborer au mouvement de création d’environnements alimentaires favorables à la santé, par la diffusion des messages de la Vision de la saine alimentation!

Peu importe leur champ de pratique,  les nutritionnistes peuvent contribuer à diffuser les messages de la Vision de la saine alimentation pour la création d’environnements alimentaires favorables à la santé. En voici quelques exemples.

 

Industrie agroalimentaire et gestion de services alimentaires

 

Les nutritionnistes qui travaillent directement ou indirectement avec les acteurs qui construisent et influencent l’environnement alimentaire au Québec peuvent utiliser la Vision de la saine alimentation pour « contextualiser » ce qu’est la saine alimentation auprès des collectivités. La Vison leur permet de promouvoir les principes qui guideront les décisions de ces acteurs, dans une perspective d’amélioration de l’offre alimentaire, afin de rendre les choix sains plus faciles à faire pour la population québécoise.

 

Les réalités étant très différentes d’un milieu à l’autre, la Vision a été conçue afin de servir de guide et d’être pertinente pour l’ensemble des acteurs, peu importe la nature de leurs activités et de leurs produits, qu’il s’agisse de l’industrie agroalimentaire et autres milieux qui opèrent des services alimentaires, tels les institutions et organismes communautaires.

 

Les concepts véhiculés par la Vision de la saine alimentation conviennent à toutes les étapes qui conduisent à la conception, la réalisation, la commercialisation et la distribution de produits et services alimentaires. Les nutritionnistes peuvent contribuer à rendre concrets les messages de la Vision pour les acteurs qui façonnent l’offre alimentaire, afin qu’ils parviennent à les mettre en pratique.

 

Nutrition clinique

 

Pour les nutritionnistes qui travaillent sur une base individuelle dans un contexte clinique, la Vision de la saine alimentation est une référence permettant de bien saisir le rôle de l’environnement alimentaire comme facteur d’influence des choix individuels. À titre de relayeur d’information, les nutritionnistes peuvent donc concourir à faire rayonner cette Vision pour la création d’environnements alimentaires favorables à la santé!

 

Journalisme et communications

 

Les nutritionnistes œuvrant en communication et journalisme peuvent aussi collaborer à faire connaître la Vision auprès de leurs publics, en les sensibilisant au rôle de l’environnement alimentaire comme facteur d’influence des choix individuels. Ainsi, les consommateurs sont mieux informés pour adhérer aux changements proposés par l’industrie agroalimentaire ou pour formuler des demandes auprès de ces acteurs qui travaillent à l’amélioration de l’offre alimentaire.

Existe-t-il des critères permettant de catégoriser les aliments quotidiens, les aliments d’occasion et les aliments d’exception?

Non, la Vision a pour objectif de faire évoluer l’offre alimentaire dans son ensemble. Ce regard global s’applique à chaque aliment qui compose l’offre. La Vision ne propose donc pas de critères précis servant à définir ce qu’est un aliment quotidien, d’occasion, ou d’exception.

 

La Vision suggère simplement que plus des aliments ont une valeur nutritive élevée, plus ils devraient être présents dans l’offre. À l’inverse, plus leur valeur nutritive est faible, moins ils devraient être présents.

 

Les critères précis se trouvent dans les politiques qui ont été développées pour les milieux exemplaires. La Vision donne un regard global sur l’offre et n’a donc pas besoin de critères.

La Vision remplace-t-elle la Politique-cadre en milieu scolaire ou le Cadre de référence à l’intention des établissements santé et des services sociaux?

Non, la Vision énonce des principes et dimensions, en plus d’une définition de la saine alimentation, qui permettent d’enrichir la réflexion pour guider les décisions concernant l’offre dans ces milieux. En revanche, les critères et les lignes directrices de la Politique-cadre pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif – Pour un virage santé à l’école ou du Cadre de référence à l’intention des établissements du réseau de la santé et des services sociaux pour l’élaboration de politiques alimentaires adaptées - Miser sur une saine alimentation: une question de qualité viennent préciser les paramètres à modifier pour améliorer l’offre de mets et d’aliments dans ces milieux.

 

Lorsqu’un milieu donné ne possède pas de politique pour encadrer l’offre qui devrait y être servie, la Vision peut aider à définir les conditions de l’environnement alimentaire qui vont faciliter l’adoption d’une saine alimentation.

Objectifs de la formation sur la Vision de la saine alimentation

À la suite de la formation, les participants :

 

  1. connaîtront l’existence et comprendront les grandes composantes de la Vision de la saine alimentation;
  2. comprendront le rôle complémentaire des actions sur l’environnement alimentaire et des actions envers l’individu en matière de saine alimentation;
  3. s’approprieront et utiliseront, selon leur domaine de pratique, les messages de la Vision de la saine alimentation;
  4. pourront agir à titre de relayeur d’information auprès de leurs collègues nutritionnistes et autres professionnels.
Visionner la formation NUTRIUM sur la Vision de la saine alimentation

La formation NUTRIUM sur la Vision de la saine alimentation vous est présentée en rediffusion sous forme de capsules vous permettant de visionner les différents segments de la formation un à la fois et selon vos préférences.

 

Les 5 capsules disponibles sont : 

 

Capsule 1 : Mot de bienvenue présenté par l’animatrice de la formation, madame Hélène Laurendeau, Dt.P. M.Sc. et mot d’introduction par madame Lyne Mongeau, Dt.P. Ph.D.  

 

Capsule 2 : Vidéo explicative sur la Vision de la saine alimentation pour la création d’environnements alimentaires favorables à la santé et Présentation de la Vision de la saine alimentation pour la création d’environnements alimentaires favorables à la santé par madame Nathalie Jobin, Dt.P. Ph.D

 

Capsule 3 : Présentation d’un outil visant à faciliter les réflexions et la prise de décisions entourant les actions qui peuvent être réalisées sur l’offre alimentaire (outil d’aide à la décision) par madame Stéphanie Côté, Dt.P. M.Sc.

 

Capsule 4 : Période de questions aux conférencières

 

Capsule 5 : Table ronde avec 4 intervenants de différents milieux de pratique.

 

Intervenants invités :

 

5.1 Isabelle Marquis, Dt.P. – Nutritionniste auprès de l’industrie agroalimentaire

 

5.2 Sophie Pelletier, Dt.P. – Nutritionniste en services alimentaires

 

5.3 Stéphanie Tremblay, Dt.P. –Nutritionniste en nutrition publique

 

5.4 Stéphanie Côté, Dt.P. – Nutritionniste auprès des médias

Télécharger le matériel de formation

Télécharger les notes de présentation Document PDF

 

Télécharger l’outil d’aide à la décision de la Vision de la saine alimentationDocument PDF

 

Télécharger le document de référence de la Vision de la saine alimentationDocument PDF

 

Télécharger le résumé de l’affiche : Comment les Québécois et les diététistes perçoivent‑ils les aliments ? Document PDF

Questionnaire pour vérifier vos connaissances sur la Vision de la saine alimentation

Télécharger le questionnaire qui évalue vos connaissances sur la Vision à partir des conférences et de la Table ronde Document PDF

 

 

 

 

Dernière modification :