Adolescents

Aidez votre ado à équilibrer ses repas

Bien qu’à l’adolescence les besoins nutritionnels augmentent considérablement, les habitudes alimentaires des ados s'avèrent parfois décousues: restauration rapide, omission de repas, grignotage devant un écran...

Aidez votre ado à équilibrer ses repas en assurant la qualité des aliments disponibles à la maison et en lui proposant des aliments appétissants, qu'il aime et qui sont faciles à manipuler et à manger.

 

Des repas familiaux équilibrés

 

À la maison, servez-lui des repas équilibrés offrant des aliments qui proviennent des quatre groupes alimentaires (légumes et fruits, produits céréaliers, lait et substituts et viandes et substituts).

Adoptez une attitude saine face à l’alimentation. Continuez de donner l’exemple et valorisez l’écoute des signaux de faim et de satiété.

 

Pour transmettre vos saines habitudes alimentaires à vos jeunes, les repas en famille ont tout intérêt à être privilégiés! Mettez de côté les tablettes, les ordinateurs et les cellulaires au repas et valorisez le plaisir de manger en famille.  Des repas familiaux plus fréquents sont d’ailleurs associés à une plus grande consommation de fruits et légumes et à une plus faible consommation de restauration rapide chez les adolescents.

 

Déjeuner : une priorité

 

Pressés, les adolescents ont tendance à sauter des repas, en particulier le déjeuner et le dîner. Le déjeuner a pourtant un impact positif sur leur poids et sur la qualité de leur alimentation. Si votre ado ne déjeune pas, il y a fort à parier que ses besoins nutritifs, particulièrement en calcium et en fer, ne seront pas comblés.


Si le temps lui manque pour s’asseoir devant un petit déjeuner classique, offrez-lui des solutions de rechange qui sont faciles à transporter : boîtes de céréales en portions individuelles, muffins maison, smooties maison, yogourt frappé, lait de poule, gruau sur le pouce, etc. Pour d'autres idées, consultez notre article : Pour d’autres idées, consultez notre article : « Déjeunez sur le pouce ».

 

Des lunchs variés sur mesure

 

Plusieurs facteurs peuvent expliquer la grande popularité de la restauration rapide auprès des adolescents : mets goûteux à petit prix, facilité et rapidité de consommation. Les habitudes alimentaires des adolescents sont plus souvent qu’autrement dictées par leurs préférences et par la saveur des aliments. Soyez tendance en leur proposant des lunchs appétissants, qu'il aime et qui sont faciles à manipuler comme un pain pita roulé à l’houmous et au fromage accompagné d’un yogourt à boire. Pour d'autres idées, consultez notre article : « En panne d'inspiration pour les lunchs? Voici quelques idées! »
 

Grignotines santé

 

Pour plusieurs adolescents, les collations fournissent entre le tiers et la moitié des calories totales de la journée ! Le bémol, c’est que les collations fréquemment consommés par les jeunes sont souvent riches en matières grasses, en sucre et en sel et pauvres en nutriments.

Proposez-lui des collations nutritives faciles à transporter et à manger : un muffin, du fromage en ficelles, des fruits, des noix mélangées, un yogourt grec, du houmous maison et des crudités. Consultez notre article : « Des collations sans arachides pour l'école » pour plus d'idées de collations.

 

Soyez des modèles positifs

 

Faites preuve de souplesse à l'égard des comportements alimentaires désordonnés de votre adolescent. Un trop grand contrôle de ses habitudes alimentaires peut mener à l'effet contraire. N’oublions pas que l’adolescent est en quête d’autonomie et commence à expérimenter ses propres choix. Dans la même optique, il convient de voir l’alimentation des adolescents comme une expérimentation contribuant à s’affirmer et sociabiliser avec leurs pairs.

 

Par ailleurs, vos propres habitudes et comportements alimentaires affectent grandement les habitudes de vos adolescents. En effet, certaines études ont démontrées que la consommation de fruits et légumes, de boissons gazeuses et de produits riches en gras des parents se reflétaient chez leurs jeunes. La recherche d’un équilibre s’avère nécessaire, d’autant plus qu’adopter une attitude trop permissive face à l’alimentation de son adolescent est associé à une plus grande consommation d’aliments gras et sucrés chez les jeunes.

 

Restez vigilants aux préoccupations de vos jeunes
 

Quels que soient leur poids ou leurs connaissances en nutrition, la crainte de l'obésité peut entraîner, chez les adolescentes, des restrictions alimentaires injustifiées qui risquent de dégénérer en préoccupation excessive à l’égard de l’alimentation, ou pire encore, en troubles alimentaires graves tels que l’anorexie et la boulimie.

 

La préoccupation excessive à l’égard du poids est un problème de plus en plus fréquent chez les jeunes.  En effet, près de deux adolescentes sur trois sont insatisfaites de leur poids, ce qui pousse 70% des adolescentes à essayer de maigrir et plus du tiers des garçons de 16 ans à s’entrainer de façon intensive pour gagner du poids. Vivant de nombreux changements physiques, les adolescents sont un groupe particulièrement vulnérable à cette problématique compte tenu qu’ils sont sensibles au regard des autres et aux pressions de la société. Plusieurs tentent ainsi de se conformer au modèle unique de beauté présenté à la télévision et dans les magazines valorisant la minceur chez la femme et la musculature chez l’homme.

 

Si les médias de masse ont une grande influence sur la façon dont les adolescents se perçoivent, les parents influencent également grandement le développement de l’image corporelle de leurs jeunes. Ne pas commenter le poids ou l’apparence de ses ados et des personnes de son entourage, de même qu’éviter de parler de régimes restrictifs est un pas dans la bonne direction.

 

Pour toutes questions concernant les comportements alimentaires de vos adolescents, n’hésitez pas à consulter une nutritionniste.

Dernière modification :