Bébés

Étouffement : les précautions à prendre

L’asphyxie alimentaire est la première cause de mort accidentelle chez les enfants de moins d’un an et est la quatrième cause chez ceux de moins de cinq ans. Dans 95 % des cas, les décès par étouffement se produisent à la maison.


Jusqu’à l’âge de 4 à 5 ans, l’enfant n’est pas en mesure de bien mastiquer. Pour éviter les étouffements, il faut donc demeurer vigilant. Voici quelques précautions à prendre concernant les aliments qui représentent un danger potentiel d’étouffement.

 

Aliments à risque d’étouffement

 

Les aliments sont propices aux étouffements quand ils sont:

  • durs (ex: maïs soufflé, croustilles, légumes crus et durs tels les carottes et céleris, viande peu tendre en gros morceaux, glaçons, aliments servis avec des cure-dents ou des brochettes)
  • petits (ex. noix, graines, arachides, raisins secs et fruits séchés, poissons avec arêtes et viande avec petits os)
  • ronds (ex. raisins frais entiers ou coupés en deux, saucisses coupées en rondelles, fromage de type Ficello en rondelles, pastilles contre la toux, vitamines à croquer)
  • collants (ex. bonbons, jujubes, gomme à mâcher, mie de pain frais)

 

Ces aliments sont difficiles à mastiquer et ils peuvent obstruer les voies respiratoires.

 

La plupart de ces aliments peuvent être consommés par les enfants moyennant certaines petites transformations…

 

Que faire:
  • Évitez d’offrir à votre enfant des bonbons, des croustilles, du mais soufflé, des raisins secs, des noix et des graines jusqu’à l’âge de 4 ans;
  • N’ajoutez pas de glace dans leurs breuvages;
  • Coupez les raisins frais en 4;
  • Tranchez les saucisses en 4 sur le sens de la longueur et les couper en petits morceaux;
  • Servez la viande tendre et en petits morceaux;
  • Cuisez ou blanchissez les légumes, même si vous les servez en trempette. Vous pouvez servir des carottes crues râpées;
  • Retirer les noyaux des fruits ainsi que les cœurs de pommes;
  • Retirez les os des poissons et des viandes.

 

 

Pour un environnement sécuritaire

 

Pour éviter les malheureux accidents, il est primordial de demeurer vigilant. La présence d’un adulte, un environnement sécuritaire et quelques bonnes habitudes à table constituent les meilleurs moyens de prévention des étouffements chez les enfants de moins de 5 ans.

 

Que faire :
  • Supervisez les enfants pendant les repas ;
  • Apprenez à votre enfant à manger lentement, à bien mastiquer chaque bouchée et à prendre des petites bouchées ;
  • Créez une ambiance agréable et calme aux repas ;
  • Ne laissez pas votre bébé boire son biberon seul, particulièrement en position couchée, car il devient alors difficile de contrôler le débit ;
  • Attendez que votre enfant ait entre 4 et 6 mois avant d’introduire les aliments solides à son menu. Il doit être capable de tenir sa tête droite, de se tenir dans sa chaise sans aide et de garder les aliments dans sa bouche ;
  • Habituez votre enfant à manger à la table, en position assise ;
  • Ne laissez pas un enfant marcher, courir, jouer ou sauter avec des aliments dans la bouche ;
  • Évitez les collations en voiture et pendant les périodes de jeux plus mouvementées ;
  • Gardez hors de la portée des jeunes enfants les aliments à risque d’étouffement;
  • Apprendre aux enfants plus âgés à ne pas donner d’aliments à risques aux jeunes enfants.

 

 

Finalement, n’hésitez pas à contacter une aide médicale d’urgence (911), si votre enfant :

  • semble en détresse ;
  • garde la bouche ouverte ;
  • est incapable de respirer ou de tousser ;
  • émet un son aigu ;
  • tient sa gorge avec ses mains ;
  • perd conscience.
Dernière modification :