Poids

Je dois perdre beaucoup de poids pour améliorer ma santé

Faux. Une perte de poids modérée, de l’ordre de 10% du poids initial, est souvent suffisante pour améliorer la santé.



Elle permet de prévenir et de mieux contrôler le diabète, l'hypertension et le taux de cholestérol dans le sang pour une meilleure santé du cœur. Une perte de seulement 4,5 kg (10 lb) augmente la longévité des personnes obèses. À condition bien sûr de maintenir cette perte de poids!

Il est préférable de maintenir une perte de poids modérée pendant une longue période de temps que de reprendre le poids perdu à la suite d’une perte de poids sévère. Bref, l’important est d’atteindre un objectif de 5 à 10% et… de le maintenir.

 


Perte de poids irréaliste!

L’obésité n’est pas un problème esthétique mais un problème de santé. L’obésité abdominale est liée à des risques plus élevés de diabète de type 2, d’hypertension et de maladies cardiovasculaires. De plus, il existe un lien entre l’obésité et plusieurs types de cancers et de maladies chroniques telles que l’arthrose et les problèmes respiratoires.


La plupart du temps, il y a un écart monstre entre la perte de poids « rêvée » pour atteindre un objectif purement esthétique et celle qui est nécessaire pour améliorer notre santé. La plupart des gens qui veulent perdre du poids visent une perte de poids irréaliste, souvent supérieure à 30%.

Le fait de poursuivre un objectif irréaliste de perte de poids est un motif d’échec et de découragement dans le contrôle du poids, entre autres parce que cet objectif prend souvent l’allure d’une obsession.


Petit train va loin

La démarche pour perdre de 5 à 10% du poids initial devrait favoriser une perte de poids graduelle d’au plus 1 à 2 livres (0,5 à 1 kg) par semaine. Ainsi, vous devrez prendre environ 6 mois pour perdre 10% de votre poids initial.

Voyez ce temps comme un investissement pour un avenir en santé! Quand on y pense, c’est bien peu 6 mois pour changer des habitudes alimentaires qui datent de 20, 30 ou 40 ans!

 

 

Une perte de poids supérieure à 15% du poids initial constitue un excellent résultat d’un point de vue médical, et ce, même si ça ne correspond pas nécessairement au poids « rêvé ».

 

Pour la plupart des gens, la phase du maintien est la plus difficile à traverser. La seule solution pour y arriver est de changer, de façon permanente, vos habitudes alimentaires. Pensez à un(e) diététiste/nutritionniste pour vous guider et vous soutenir dans cette étape.

 

Dernière modification :