Habitudes alimentaires

La salière est la principale source de sodium de notre alimentation

FAUX. La plus grande partie du sel que nous consommons (plus de 75 %) se trouve dans les aliments transformés et emballés, comme les soupes en conserves, les charcuteries, ainsi que les aliments déshydratés, séchés et fumés.

 

Si vous désirez réduire votre consommation de sodium, utilisez aussi souvent que possible des produits frais et cuisinez vos propres plats. En effet, si vous veillez à ne pas trop les saler, ils le seront nettement moins que les plats cuisinés du commerce.

À l’épicerie, préférez les produits transformés qui contiennent peu de sodium. Une bonne façon de le savoir est de regarder le tableau de la valeur nutritive. Si le pourcentage affiché à côté du sodium est de 15 % ou plus, cela signifie que l’aliment contient beaucoup de sodium. S’il en contient moins de 5 %, cela signifie que l’aliment en contient peu.

À la maison, profitez-en pour expérimenter avec les épices, les fines herbes et les autres assaisonnements sans sel!

Aliments riches en sodium :

 

  • Potages et bouillons du commerce; extraits de bouillons (cube, poudre ou concentré liquide);
  • Viandes fumées, salées et en conserve : bacon, bœuf salé, jambon, saucisses fumées, charcuterie, etc.;
  • Poissons fumés, salés ou en conserve : anchois, hareng salé, morue séchée et salée, saumon et thon en conserve, sardines;
  • Plats cuisinés;
  • Marinades, olives, choucroute, algues;
  • Sauces du commerce : chili, HPmd, soja, teriyaki, VHmd, Worcestershire, ketchup, moutarde préparée;
  • Aliments enrobés de sel : craquelins salés, croustilles, arachides salées, noix diverses salées, bretzels, etc.;
  • Sels au céleri, à l’oignon, à l’ail, glutamate monosodique ;
  • Fromages;
  • Jus de tomate et de légumes. 
Dernière modification :