Blogue

4 mai 2016

Microbiote : la révolution intestinale !

par Stéphanie Côté dans

Actualités

Microbiote : la révolution intestinale !

 

Microbiote. Retenez bien ce mot. C’est le sujet de l’heure dans le domaine de la santé, et ça va durer. Il y a plusieurs modes en alimentation, mais le microbiote n’est pas une mode. C’est une révolution. On l’appelle notre 2e cerveau, ça en dit beaucoup. Dans l’équation qui relie l’alimentation à la santé, il est comme un inconnu qu’on a identifié. Un chaînon manquant, retrouvé. Une clé qui ouvre d’innombrables portes.

 

À l’échelle du corps humain, c’est comme si on venait de découvrir une nouvelle planète !

 

La petite vie

 

Le microbiote intestinal, c’est le nouveau mot qu’on donne à la flore intestinale. « Micro » pour petit. « Bio » pour vie. Le microbiote, c’est des milliards et des milliards de microorganismes : virus, levures, et une très grande majorité de bactéries. Il y a de la vie dans vos intestins, vous n’avez pas idée !

 

Des microbes qu’on aime

 

On sait depuis longtemps que les bactéries de nos intestins digèrent les fibres alimentaires qu’on est incapable de digérer. Mais on saisit de plus en plus l’importance de leur présence. Non, elles ne sont pas que de petites profiteuses qui ont le culot de produire des gaz alors qu’on les nourrit !

 

Les habitants du microbiote récupèrent tout ce qui arrive à notre intestin en fin de digestion. Pas uniquement les fibres. Ils font quelque chose avec tous les sous-produits de la digestion des aliments et même les polluants. Ils les utilisent soit pour se nourrir ou pour produire d’autres substances. Il en ressort notamment des vitamines, des messagers chimiques qui permettent à nos cellules de communiquer avec le cerveau, des substances pro-inflammatoires ou au contraire, anti-inflammatoire et plusieurs autres ayant des effets positifs ou négatifs sur notre santé.

 

Avec les fibres par exemple, les bactéries produisent un type de gras qu’on appelle butyrate. Ce fameux butyrate serait en mesure de stimuler le système immunitaire, aurait des propriétés anti-inflammatoires et possiblement même anti-cancéreuses. Bref, les bienfaits des fibres vont bien au-delà de la régularité intestinale ! Et il en va de même avec tous les aliments. Plusieurs de leurs effets dans notre corps sont encore insoupçonnés. On a toujours su que l’alimentation avait des impacts important sur notre santé. Avec l’intermédiaire du microbiote intestinal, les aliments ont encore plus d’impacts sur notre santé que nous ne l’avons jamais imaginé.

 

Sujet de l’heure… et de l’avenir

 

Plus on en apprend, plus on sait qu’on ne sait rien !

 

Il y a 2000 ans, Hippocrate disait « des aliments, tu feras ta médecine ». On s’est longtemps affairé à analyser les aliments pour savoir ce qu’ils nous apportaient à nous. On réalise maintenant qu’il fallait aussi s’intéresser à ce que les aliments apportent aux bactéries qui habitent nos intestins. Pourtant, Hippocrate avait aussi dit « toutes les maladies commencent dans l’intestin ». Il est temps qu’on comprenne !

 

La prochaine étape est entre autres de savoir comment se nourrir pour favoriser la croissance des bonnes bactéries du microbiote et neutraliser les mauvaises. Ce sera peut-être la pierre angulaire pour prévenir, voire traiter de nombreuses maladies dans l’avenir. Je vous promets que vous en entendrez encore parler. Que je vais encore vous en parler… À suivre !

 

En attendant, voici quelques ressources pour en savoir plus :